Newpharma rassemble toutes ses activités sur un seul site

©Debby Termonia

Le spécialiste liégeois de la (para) pharmacie regroupe ses trois sites dans un seul bâtiment dans le périmètre du Port autonome de Liège.

L'investissement est conséquent, plusieurs millions, mais Jerôme Gobesso ne s'étend pas sur la question, se bornant à cette estimation pour ne pas mettre ses actionnaires, Korys et Colruyt, en porte-à-faux. Et il représente une étape importante dans le développement de Newpharma. La société de pharmacie en ligne finalise la construction d'un tout nouveau centre de distribution à Liège.

Le nouveau bâtiment, situé dans le périmètre du Port Autonome de Liège, regroupera l'ensemble des activités de l'entreprise. Jusqu'ici, un point de vente était situé au centre-ville liégeois, le siège administratif à Wandre et ses stocks à Tongres. Le tout sera rassemblé dans le nouveau bâtiment de 20.000 m². "La localisation est avant tout une affaire d'opportunité. Notre activité, même si elle repose beaucoup sur la logistique et la distribution n'a pas besoin de la voie fluviale. Le nouveau bâtiment est situé juste en face de notre siège actuel, ce qui a simplifié le suivi du chantier", précise le CEO de Newpharma.

Le chantier du nouveau bâtiment est en cours de finalisation. Le déménagement devrait se dérouler progressivement entre juin et février prochain. "La réflexion est née il y a quelques années déjà, juste avant l'ouverture de notre capital à de nouveaux actionnaires", précise encore Gobesso.

L'arrivée en 2017 de Korys, le holding familial des Colruyt, et du groupe Colruyt, à hauteur cumulée de 65% des parts, a confirmé ce recentrage géographique, qui devrait considérablement améliorer l'efficacité des opérations de la pharmacie en ligne. Et l'objectif est aussi de répondre à la croissance de l'entreprise, à deux chiffres depuis quelques années et qui se maintient malgré la crise sanitaire. Le terrain de 3,5 ha pourrait permettre de doubler encore la taille du bâtiment et du centre de distribution et de préparation des commandes, laisse entendre Gobesso.

Newpharma n'a pas trop souffert de la pandémie. "Au contraire, nous avons pu nous renforcer sur les marchés où nous étions bien implantés, même si la croissance a un peu plafonné sur les autres", poursuit Gobesso. La Belgique reste encore le premier marché du groupe présent dans 12 pays. Mais à terme, la France devrait représenter un chiffre d'affaires plus important.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés