Publicité

Pfizer reprend la biotech américaine Trillium pour 2,2 milliards de dollars

L'offre de Pfizer représente une prime de 118% par rapport à la moyenne du cours de l'action Trillium sur les 60 derniers jours. ©AFP

Le géant pharmaceutique, qui a reçu lundi l'approbation définitive pour son vaccin contre le Covid-19, rachète une société américaine spécialisée dans le traitement des cancers.

Le groupe pharmaceutique Pfizer a mis la main sur Trillium, une société américaine spécialisée dans les traitements contre le cancer, ont annoncé lundi les deux entreprises. La transaction se monte à quelque 2,26 milliards de dollars (1,93 milliard d'euros), soit 18,50 dollars par action Trillium. L'offre de Pfizer représente une prime de 118% par rapport à la moyenne du cours de l'action Trillium sur les 60 derniers jours.

Trillium a en développement deux molécules pour lesquelles les premières données cliniques sont encourageantes. Elles devraient proposer de nouvelles solutions d'immunothérapie pour plusieurs types de cancer, en particulier ceux du sang. Les cancers du sang représentent 6% de tous les diagnostics de tumeurs dans le monde, selon le communiqué publié par les deux entreprises. L'année dernière, plus d'un million de personnes dans le monde ont été diagnostiquées avec une forme de cancer du sang et plus de 700.000 personnes en sont mortes.

Pfizer avait investi 25 millions de dollars dans Trillium en septembre dans le cadre de son initiative Breakthrough Growth. Jeff Settleman, senior vice-président du département de recherche et développement en oncologie de Pfizer, a été nommé au conseil consultatif scientifique de Trillium.

25
millions
Pfizer avait investi 25 millions de dollars dans Trillium en septembre.

Ce rachat fait suite à l'accord conclu en juillet entre Pfizer et Arvinas, une entreprise basée à New Haven (Connecticut), pour développer et commercialiser un médicament contre le cancer du sein. Pfizer avait accepté de verser à Arvinas 650 millions de dollars d'avance ainsi que 1,4 milliard de dollars de paiements d'étape potentiels. L'accord prévoyait aussi une prise de participation de 350 millions de dollars dans la société de biotechnologie.

Convaincre les hésitants

Autre nouvelle importante pour le groupe pharmaceutique américain: le régulateur américain a annoncé lundi avoir pleinement approuvé lundi le vaccin contre le Covid-19 de l'alliance Pfizer/BioNTech pour les personnes de 16 ans et plus. Le vaccin de Pfizer bénéficiait depuis décembre d'une autorisation d'urgence. Il continue à être disponible pour les enfants et adolescents de 12 à 15 ans sous cette autorisation conditionnelle.

Cette autorisation complète pourrait non seulement convaincre certains hésitants, mais elle pourra aussi permettre à certaines autorités d'imposer la vaccination sans crainte de recours légaux. Le Pentagone avait notamment annoncé que tous les membres des forces armées américaines devraient être vaccinés une fois l'autorisation complète annoncée.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés