Quand Galapagos perd trois milliards d'euros en quelques minutes

Mercredi, le titre Galapagos a dévissé de 30% en début de séance. ©Bloomberg

La biotech Galapagos a subi un revers majeur dans sa conquête du marché américain. Trois milliards d’euros de capitalisation boursière sont partis en fumée en début de séance. Réactions des analystes.

C’est Onno van de Stolpe, le CEO de Galapagos qui le dit lui-même dans un message posté sur le site de la société: il s’agit d’un revers important pour la société. Alors que la biotech comptait obtenir, dans les mois à venir, le feu vert pour commercialiser aux Etats-Unis le filgotinib, un médicament contre l’arthrite rhumatoïde, la FDA a douché ses espoirs.

Tout en exprimant des inquiétudes sur le profil global bénéfice/risque de ce traitement dans son dosage de 200 mg, l’agence sanitaire américaine souhaite obtenir les données de deux essais cliniques en cours avant de se prononcer. Ceux-ci évaluent l’impact potentiel du filgotinib sur les paramètres du sperme. Le hic, c’est que les résultats ne sont attendus que dans le courant du premier semestre 2021 alors que Galapagos escomptait une réponse positive cette année encore.

©Mediafin

Galapa…Gosh!

Comme on s’en doute, cette annonce "inattendue" a eu l’effet d’une bombe sur le marché. L’action Galapagos chutant de 30% en début de séance, cela représente 3 milliards d’euros en termes de capitalisation boursière.

Galapagos espère toujours un feu vert en Europe cette année pour le filgotinib.

Surprise également du côté des courtiers dont certains ont déjà réduit leur objectif de cours sur la valeur comme Stiffel (de 187 dollars à 155 dollars ; "conserver") ou RBC Capital Markets (de 150 dollars à 139 dollars).  Ce dernier souligne qu’il s’agit d’un "revers majeur" pour Galapagos et d’une déception pour son partenaire Gilead dans sa volonté de se diversifier dans l’inflammation. Pour Jefferies cela pourrait même ébranler l’engagement du groupe américain.

Retards

Etonnement d’autant plus grand qu’au départ la FDA avait signalé que les résultats des études Manta n’étaient pas nécessaires pour compléter son étude du dossier, rappelle Benoît Louage de Degroof Petercam.

-30%
L'action Galapagos a perdu 30% en début de séance.

L’analyste estime qu’une nouvelle demande de commercialisation sera déposée au premier semestre 2021 et qu’il faudra attendre un feedback de la FDA vers la fin de 2021. Galapagos espère toujours un feu vert en Europe cette année après l’avis positif rendu récemment par le comité des médicaments à usage humain de l'Agence européenne des médicaments.

Dans ce contexte, l’analyste qui était à l’achat sur la valeur avec un objectif de cours de 205 euros a décidé de réexaminer sa position.

Idem chez KBC Securities ("conserver" ; 192 euros) où Lenny Van Steenhuyse et Sandra Cauwenberghs tablent sur une mise sur le marché américain en 2022. Ils évaluent à 14 euros/l’action au minimum l’impact des retards dans la commercialisation du filgotinib.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés