Publicité

Quand le pharma snobe les subventions...

©Bloomberg

Depuis la fin 2014, les entreprises pharmaceutiques peuvent obtenir des interventions anticipées de l'Inami pour des médicaments innovants. Une enveloppe de 7 millions d'euros est disponible..mais aucune entreprise n'a introduit de demande.

Les entreprises pharmaceutiques ont la possibilité depuis fin 2014 d'introduire des demandes auprès de l'Inami afin d'obtenir des interventions anticipées pour des médicaments innovants, lorsqu'ils traitent une maladie grave ou mortelle et qu'il n'existe pas d'alternative thérapeutique. Les compagnies n'ont toutefois introduit aucun dossier depuis l'introduction de ce système alors qu'un budget de 7 millions d'euros est disponible, révèle Het Nieuwsblad op Zondag.

Les sociétés peuvent introduire leur demande afin d'obtenir une intervention pour un médicament avant même son enregistrement et la fixation des règles de remboursement pour le patient. En mettant cette procédure en place, le gouvernement entendait donner aux patients un accès plus rapide aux médicaments innovants.

Après huit mois, aucun dossier n'a cependant été introduit. "Apparemment, l'industrie pharmaceutique a décidé d'adopter une attitude attentiste", commente Ri De Ridder de l'Inami.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés