Teva offre 40 milliards de USD pour Mylan

©Photo News

Le groupe israélien Teva Pharma propose 82 dollars par action Mylan. Il y a peu, Mylan a annoncé une offre non sollicitée sur Perrigo, le groupe qui a racheté le Belge Omega Pharma. Mais l'offre de Teva ne tient que si Mylan renonce à Perrigo.

Le groupe Teva Pharma propose de racheter son concurrent Mylan pour 40,1 milliards d'USD, après une première offre dans l'après-midi à 31 milliards, soit 82 dollars par action,  moitié en liquide, moitié en actions. L'offre de Teva qui représente une prime de 37,7% par rapport au cours de Bourse de Mylan le 7 avril ne tient que si Mylan renonce à racheter Perrigo (qui détient Omega Pharma) , un rachat annoncé le 8 avril dernier.

 

Teva Pharma $TEVA Offers $82/Share for Mylan $MYL http://t.co/OaG1BUAzPX $PRGO— Streetinsider.com (@Street_Insider) 21 Avril 2015

Une fusion entre les deux groupes donnerait naissance à un mastodonte des médicaments génériques, réalisant un chiffre d'affaires annuel d'environ 30 milliards de dollars pour un bénéfice d'exploitation de près de 9 milliards, assure Teva.

©Mediafin

"Nous avons déjà examiné un rapprochement potentiel entre Mylan et Teva par le passé et nous sommes persuadés et que la mayonnaise ne prendrait pas."
Robert Coury
Président du conseil d'administration de Mylan

Une bataille s'annonce entre le courtisan et sa cible puisque Mylan a déjà fait savoir la semaine dernière qu'un mariage avec Teva avait peu de chances d'être approuvé par les autorités de la concurrence. "Nous avons déjà examiné un rapprochement potentiel entre Mylan et Teva par le passé et nous sommes persuadés qu'il n'aurait pas de logique industrielle et que la mayonnaise ne prendrait pas", avait en outre déclaré Robert Coury, président du conseil d'administration de Mylan. Mais il avait ajouté que le groupe étudiera "attentivement" toute offre.

Il avait ajouté que Mylan entendait poursuivre son offre de 29 milliards de dollars sur Perrigo annoncée ce mois-ci. Mylan a employé la tactique dite de la "pilule empoisonnée" pour se prémunir de toute OPA hostile. Elle prendrait la forme d'une vente de titres qui aurait pour effet de diluer la valeur de l'action.

A Wall Street, l'action Mylan réagissait positivement à ces informations en bondissant de 8,74% à 73,99 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance. Le titre Teva prenait, lui, 2,01% à 64,60 dollars.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés