Publicité
Publicité

Thrombogenics a les moyens de financer ses projets

La société biopharmaceutique basée à Louvain fonde de gros espoirs sur son premier produit en phase finale de développement, la microplasmine. Les demandes d'autorisation de mise sur le marché devraient être déposées dans la seconde partie de l'année. Le groupe a réussi à baisser légèrement sa perte opérationnelle. Mais le renforcement de ses liquidités devrait lui permettre de financer ses projets "durant au moins deux ans".