Publicité
Publicité

UCB déplace son rempart anti-OPA

Le groupe biopharmaceutique belge s'apprête à supprimer la "pilule empoisonnée" qui permettait à son actionnaire majoritaire, Financière de Tubize, de porter de 36,2 à 45 % sa participation en cas d'OPA. Dorénavant, UCB se protégera lui-même en augmentant son capital de 10 %. Faute de quorum, l'assemblée générale extraordinaire qui devait entériner ce point lundi a été reportée au 25 avril.