Publicité
Publicité

UCB investit 300 millions à Braine-l'Alleud

©Photo news

Le groupe pharmaceutique belge investit plus de 300 millions d’euros sur son site de Braine-l’Alleud pour en faire un outil complet, capable également de produire les nouvelles molécules.

L'entreprise biopharmaceutique belge UCB a annoncé ce mercredi, après-bourse, son intention de construire une nouvelle installation de production biologique "innovante et écologiquement durable" pour plusieurs produits sur son site à Braine-l'Alleud, en Brabant wallon. L'investissement s'élève à plus de 300 millions d’euros.

Les nouvelles installations seront opérationnelles en 2024. La future usine devrait créer 150 emplois à l’horizon 2030, en plus des 1.800 existants. Elle sera l'une des plus grandes et des plus modernes de Belgique. Le démarrage des travaux est prévu pour le premier trimestre 2020. Braine-l’Alleud est déjà considéré comme l’un des sites majeurs du groupe belge.

Il est l’un des deux grands centres de recherche de la société et abrite également du développement et de la production. Mais cette production porte surtout sur ce qu’on appelle les "petites molécules", ces médicaments issus de la chimie classique et souvent présentés sous forme de comprimés.

Or, UCB, qui ne cesse d’élargir son portefeuille, va être de plus en plus présent sur le segment des médicaments biopharmaceutiques, des protéines thérapeutiques de grande taille, comme les anticorps monoclonaux. UCB a ainsi récemment annoncé la réussite d’un nouvel essai clinique de phase III pour sa molécule bimekizumbab dans le traitement du psoriasis.

C’est ce genre de produit qui devrait être fabriqué dans cinq ans à Braine-l’Alleud, qui sera alors le seul site du groupe à comprendre autant d’activités différentes. UCB insiste sur le fait que Braine deviendra également exemplaire en matière environnementale.

La société biopharmaceutique désire atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2030. Beaucoup d’initiatives ont déjà été prises en ce sens, de l’installation d’une unité de cogénération en passant par des panneaux solaires, des vélos et véhicules électriques, ainsi que des bornes de rechargement.

UCB compte 7500 employés dans une quarantaine de pays. Le siège de l’entreprise est à Bruxelles (Anderlecht) où travaillent environ 400 personnes, ce qui porte le total des effectifs dans notre pays à 2200 collaborateurs. Le deuxième grand centre d’UCB pour la R&D est celui de la région de Slough au sud-ouest de Londres, où l’entreprise va également procéder à des investissements en dépit du Brexit.

Le groupe belge est présent à Slough depuis la reprise en 2004 de Celltech, une grosse société de biotechnologie britannique qui développait des médicaments à base d'anticorps thérapeutiques. Un autre site majeur d’UCB est, depuis 1996, celui de Bulle, en Suisse.

Celui-ci est dédié à la production tant des petites molécules que des traitements biologiques. Une nouvelle unité de production biotechnologique y a été inaugurée en 2014. Décidément très actif, le groupe pharmaceutique a racheté en octobre l'américaine Ra Pharmaceuticals pour 2 milliards d’euros, sa plus grosse acquisition depuis 2006.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés