UCB: la hausse n'est pas à la hauteur des attentes

©UCB

Comme attendu, UCB produit des résultats solides, avec notamment un bénéfice en hausse de 37%. Néanmoins, les analystes attendaient mieux. Pour 2015, la société pharmaceutique met la barre plus haut.

Résultats annuels en hausse pour UCB : le chiffre d'affaires grimpe de 7%, le Rebitda gagne 14% et le résultat net bondit de 37%. Si le chiffre d'affaires est meilleur que prévu, les hausses de l'ebitda récurrent et du bénéfice ne sont néanmoisn pas à la hauteur des attentes des analystes, qui espéraient mieux.

"UCB poursuit sa dynamique de croissance avec les médicaments-clés Cimzia, Vimpat et Neupro, qui représentent désormais 50% de nos ventes nettes", détaille Jean-Christophe Tellier, le CEO d'UCB. Les ventes combinées de ces trois médicaments ont connu une augmentation de 24%. Le Keppra, concurrencé par les génériques, a vu un recul de 7% de ses ventes.

• Le dividende connaîtra, lui, une hausse de 2%, passant à 1,06 euro brut par action. Comme attendu.

Pour 2015, UCB espère faire mieux. Ses ambitions sont:

· un chiffre d’affaires de 3,55-3,65 milliards  d'euros
· un Ebitda récurrent entre  710 et 740 millions d'euros
· un résultat de base par action situé entre 1,90 et 2,05 euros (il est de 1,69 euro pour 2014).

En 2015, UCB s’attend à ce que la croissance continue de Cimzia, Vimpat et Neupro entraîne celle de la société.
UCB

"Nous continuons à progresser et préparons le lancement de notre prochaine vague de solutions potentielles pour les patients: brivaracetam, epratuzumab et romosozumab. Parallèlement, nous sommes enthousiasmés par les progrès de notre pipeline de produits au stade précoce", explique le CEO, qui rappelle aussi l'ambition d'améliorer la rentabilité du groupe, "pour l'amener au même niveau que nos pairs d'ici 2018".

• Les principaux chiffres 2014

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés