UCB se renforce dans la thérapie génique

La thérapie génique doit transformer la vie des patients atteints de maladies graves.

UCB annonce une acquisition et une collaboration avec deux spécialistes de la thérapie génique. Ces opérations n'affecteront pas les prévisions 2020, assure-t-on.

UCB se renforce dans la thérapie génique. Le groupe a fait l'acquisition de la société louvaniste Handl Therapeutics BV et entre en collaboration avec la société américaine (Floride) Lacerta Therapeutics. "Cette nouvelle acquisition et cette collaboration serviront ensemble à accélérer rapidement l’ambition d’UCB en matière de thérapie génique", lit-on dans un communiqué.

Perspectives maintenues

"Cette nouvelle acquisition et cette collaboration serviront ensemble à accélérer rapidement l’ambition d’UCB en matière de thérapie génique."
UCB

Le groupe pharmaceutique indique qu'un vaste éventail de maladies se prêtent à la thérapie génique. UCB espère via cette thérapie transformer la vie des patients atteints de maladies graves.

Ces rapprochements, pour lesquels aucun détail financier n'a été dévoilé, ne devraient pas affecter les perspectives financières pour 2020, indique-t-on tout au plus chez UCB.

Plusieurs acquisitions

Le groupe pharmaceutique belge a procédé à plusieurs acquisitions ces deux dernières années. La dernière en date est la reprise début juin de la société Engage Therapeutics, une biopharma américaine qui développe le Staccato Alprazolam, un traitement visant à mettre rapidement un terme à une crise d’épilepsie. Le prix d’acquisition initial a été fixé à 125 millions de dollars, mais il pourrait atteindre les 270 millions de dollars en fonction de paiements d'étape.

En octobre 2019, UCB avait déboursé 2 milliards pour reprendre la biotech américaine Ra Pharmaceuticals, qui avait dans ses cartons un traitement contre la myasthénie grave. Il s'agissait de la plus grosse opération pour UCB depuis la reprise en 2006 de Schwarz Pharma.

2
milliards
En octobre 2019, UCB avait déboursé 2 milliards pour reprendre la biotech américaine Ra Pharmaceuticals.

En 2018, l'entreprise belge avait racheté Element Genomics, une spin-off de la Duke University basée à Durham, aux Etats-Unis, et Beryllium, établie à Boston. Deux sociétés spécialisées en génétique. Il s'agissait d'acquisitions nettement moins onéreuses: 30 millions d'euros dans le premier cas, et 7 millions dans le second.

En avril 2018, UCB avait récupéré un spray nasal contre les crises d'épilepsie répétées et aiguës, le Midazolam Nasal Spray, développé par la société britannique Proximagen.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés