Publicité

Un consortium d'entreprises belges crée un patch de suivi des patients corona

Le "Covid-19 smart patch" pourrait soulager le personnel soignant en hôpital mais aussi dans les maisons de repos en les délestant d'une série de mesures aujourd'hui faites manuellement. ©BELGA

Cette innovation devrait soulager les personnels soignants d’une série de tâches effectuées aujourd’hui manuellement. Le patch sera prêt… pour l’éventuelle résurgence du virus à l’automne.

Cinq entreprises belges et deux filiales belges de multinationales ont développé un patch innovant qui permettra, d’ici quelques mois, de suivre à distance la respiration, le pouls et la température des patients atteints du coronavirus. Baptisé "Covid-19 smart patch", ce produit à fixer sur le thorax transmettra numériquement les données du patient au médecin traitant ou au spécialiste. Il aura aussi une fonction d’alarme. Les premiers essais cliniques commenceront dans quelques semaines. Le patch devrait être fin prêt dans quelques mois, ce qui signifie qu’il sera opérationnel lors d’un nouveau pic possible du virus à l’automne prochain.

"Dans les hôpitaux comme dans les maisons de repos, le personnel soignant en effectue la relève plusieurs fois par jour et traite ensuite ces données manuellement. Notre système pourrait leur faire gagner du temps et les exposer moins souvent au risque de contamination."
Hans De Clercq
CEO Byteflies

Les avantages du patch

"Les fonctions vitales de la plupart des patients atteints du Covid-19 sont actuellement relevées à la main", explique Hans De Clercq, le CEO de Byteflies qui met au point des produits portables pour le suivi de maladies. "Dans les hôpitaux comme dans les maisons de repos, le personnel soignant en effectue la relève plusieurs fois par jour et traite ensuite ces données manuellement. Notre système pourrait leur faire gagner du temps et les exposer moins souvent au risque de contamination."

Autre avantage, le patch libérera les malades en quarantaine chez eux ou en maisons de repos de l’obligation d’effectuer eux-mêmes chaque jour les mesures. Tout se fera automatiquement.

Qui fait quoi?

Les sociétés belges impliquées sont Byteflies, Melexis, Quand Industries, Televic et Z-Plus. Participent également au projet les filiales belges du groupe allemand Henkel et du japonais Nitto. L’Université de Hasselt y apporte aussi sa collaboration.

Byteflies a développé le capteur qui fait le monitoring des données et les envoie à la plateforme.
• Le centre d’innovation de Henkel, à Westerlo, a mis au point les électrodes et les encres conductrices. Celles-ci restent actives durant cinq jours, ce qui permettra au patient de disposer du même patch sur près d’une semaine.
Quad Industries imprime et intègre les électrodes et les encres conductrices dans les pansements.
• La branche belge de NittoDenko Corp produit la colle dermatologique du pansement.
• Melexis est responsable du capteur de température.
• Televic a créé la plateforme qui regroupera les données et qui lancera les alertes.
• La centrale de soins Z-Plus fera le suivi des valeurs fournies par le patch avec ses infirmières et préviendra l’hôpital ou le médecin désigné en cas de données anormales.

"Nous pourrions équiper 1.000 patients avec ce système d’ici octobre."
Hans Danneels
CEO de Byteflies

En test

Mis au point à l’origine pour la surveillance des patients souffrant d’épilepsie ou d’insuffisance cardiaque, le patch a vu ses fonctions étendues aux personnes atteintes par le coronavirus. Il va être testé dans un premier temps auprès d’une vingtaine de patients atteints du Covid-19 au centre hospitalier ZOL (Limbourg). Le test devrait ensuite être étendu à d’autres hôpitaux et maisons de repos. "Nous pourrions équiper 1.000 patients avec ce système d’ici octobre", précise Hans Danneels, le CEO de Byteflies. 

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés