Une erreur coûte 15 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson aux États-Unis

Le vaccin à vecteur viral et à dose unique de Johnson & Johnson est un puissant allié de la campagne de vaccination américaine. ©REUTERS

Un incident dans la production du vaccin anti-Covid Johnson & Johnson a impacté 15 millions de doses aux États-Unis, ce qui pourrait y retarder la campagne de vaccination.

C'est ce que certains appelleront l'effet papillon. Une "petite" erreur dans la fabrication d'un ingrédient du vaccin Johnson & Johnson pourrait bien avoir de terribles conséquences aux États-Unis. L'origine du problème se situe dans une usine d'Emergent BioSolutions à Baltimore, au nord-est du pays.

Le New York Times a rapporté qu'un lot ne répondait pas aux exigences de qualité à la suite d'un contrôle. Des travailleurs de l'usine auraient mélangé par accident des ingrédients provenant de deux vaccins différents.

La production a maintenant été retardée, l'organisme de réglementation américain devant effectuer des contrôles supplémentaires sur cette chaîne de production.

Pas d'inquiétude pour les doses déjà administrées

Ce lot problématique n'a toutefois pas encore été mis en bouteille, a indiqué l'entreprise pharmaceutique américaine. "Ce processus de contrôle de qualité a permis d'identifier un lot qui ne répondait pas aux normes de qualité chez Emergent BioSolutions, un site qui n'est pas encore autorisé à fabriquer la substance médicamenteuse pour notre vaccin Covid-19", a déclaré un porte-parole de J&J.

Pas d'inquiétude à avoir, donc, quant aux doses déjà administrées. Mais c'est une sacrée tuile pour la campagne de vaccination aux États-Unis qui s'était accélérée ces dernières semaines. La production a maintenant été retardée, l'organisme de réglementation américain devant effectuer des contrôles supplémentaires sur cette chaîne de production.

Un coup dur pour Joe Biden

Lundi, le président américain Joe Biden avait annoncé que 90% des adultes seraient éligibles à une première dose d'ici le 19 avril dans tout le pays. Et le reste des personnes de plus de 18 ans non éligibles le seraient d'ici le 1er mai. Or, le pays compte grandement sur le produit de Johnson & Johnson pour convaincre les citoyens de se faire vacciner.

100 millions
de doses
Joe Biden avait fixé pour objectif la livraison de près de 100 millions de doses de Johnson & Johnson d'ici la fin du mois de mai.

Reste à déterminer comment cette erreur affectera concrètement la campagne américaine. Joe Biden avait fixé pour objectif la livraison de près de 100 millions de doses de J&J d'ici la fin du mois de mai, des doses comprises dans ses prévisions pour couvrir tous les adultes d'ici là.

Ce vaccin plus "classique" - à vecteur viral - et à dose unique, au contraire de ceux de Moderna et Pfizer/BioNTech, est bien plus susceptible de séduire les réfractaires qui se montrent prudents face à la nouvelle technologie de l'ARN messager, et à l'administration de deux doses. Avec sa conservation au réfrigérateur, le vaccin de Johnson & Johnson présente également de sérieux avantages de logistique, permettant de vacciner les Américains se situant dans des endroits plus difficiles d'accès.

J&J promet davantage de contrôles

L'entreprise a tenté de sauver les meubles en assurant que cette erreur ne devrait pas modifier les prévisions de livraison aux États-Unis. Restent également les vaccins Pfizer et Moderna, qui ont atteint, de leur côté, leurs objectifs du premier trimestre, à savoir respectivement 120 millions de doses et 100 millions de doses. Mais cette erreur suggère bien que les objectifs de vaccination restent exposés à des événements échappant au contrôle du gouvernement.

Johnson & Johnson essaye de se protéger contre toute mauvaise publicité en annonçant renforcer sa présence dans les locaux d'Emergent. Elle fournira des experts supplémentaires dans les domaines de la fabrication, des opérations techniques et de la qualité pour superviser, diriger et soutenir la fabrication de son vaccin. De son côté, la Maison-Blanche s'est pour l'heure refusée à tout commentaire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés