Une mauvaise et une bonne nouvelle pour Celyad Oncology

Celyad Oncology est focalisée sur le développement de thérapies cellulaires CAR T pour le traitement du cancer.

On commence par laquelle? La mauvaise? Abandon d'un traitement pour futilité clinique. La bonne: un autre traitement affiche des résultats encourageants.

La biotech Celyad Oncology , spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires CAR T pour le traitement du cancer, a décidé d’arrêter le développement  du candidat CAR T autologue CYAD-01 en raison de la futilité clinique observée à ce jour dans l'essai de phase 1 "Think".

Ce traitement potentiel visait la leucémie myéloïde aiguë (LMA) réfractaire/récidivante et le syndrome myélodysplasique (MDS). Au total, huit des onze patients prévus par protocole dans l’expansion de l'essai ont été traités avec des cellules CYAD 01. Une stabilisation de la maladie a été obtenue chez deux des huit patients traités. Mais, a constaté Celyad, aucune réponse objective n'a été observée à la suite du traitement avec des cellules CYAD-01 produites par OptimAb.

Une mauvaise nouvelle qui a lourdement pesé sur le titre, qui a chuté de plus de 11% pour s'établir à 6,91 euros à la clôture.

Ça roule pour "Cycle-1"

Par contre, la biotech wallonne signale que les données préliminaires de l'essai "Cycle-1" évaluant CYAD-02, le candidat CAR T autologue de nouvelle génération, chez des patients atteints de LMA et MDS ont montré des signaux cliniques encourageants. Par exemple, un patient MDS à haut risque, traité au niveau de dose 3, a obtenu une réponse complète objective de la moelle. La cohorte du niveau de dose 3 de l’essai CYCLE-1 est en cours.

"Bien que nous soyons déçus de la dernière mise à jour de l'essai de phase 1 'Think' (CYAD-01), nous sommes encouragés par les premiers résultats cliniques de CYAD-02 (...)."
Filippo Petti
CEO de Celyad Oncology

À ce jour, sept patients ont pu être évalués pour l'activité clinique. Sur les cinq patients à très haut risques atteints de MDS traités par CYAD-02, trois patients ont démontré une activité anti-leucémique, le seul patient évalué au niveau de dose 3 ayant obtenu une réponse complète de la moelle lors de la première évaluation clinique (en cours).

Deux autres patients ont présenté une stabilisation de la maladie durable de plus de cinq mois. Sur les deux patients atteints de LMA traités par CYAD-02, un patient a montré une activité anti-leucémique avec une stabilisation de la maladie de quatre mois (en cours), précise la biotech.

"Immunicy-1"

Rappelons que, la semaine dernière, Celyad a annoncé que le premier patient de l'essai de phase 1 "Imunicy-1" a été infusé avec CYAD-211. Les résultats précliniques de CYAD-211 pour le myélome multiple (MM) ont montré une forte activité antitumorale sans preuve démontrable de maladie du greffon contre l'hôte.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés