Une nouvelle vie pour Asit Biotech?

Asit Biotech est en réorganisation judiciaire depuis le mois de février. ©Jonas Roosens

Asit Biotech négocie avec un partenaire afin d'unir leurs forces pour développer une nouvelle génération de produits contre l'allergie. La société va demander une prolongation de sa réorganisation judiciaire.

Asit Biotech , qui est en réorganisation judiciaire depuis l’échec de son produit phare visant l’allergie aux pollens de graminées, signale qu’elle vient de signer un préaccord avec un partenaire. Il vise la constitution d’un nouveau groupe de biotech actif dans le traitement des allergies.

Le nom de ce partenaire n’est pas dévoilé. Mais si cette collaboration venait à se concrétiser - ce qui n’est nullement acquis pour le moment vu le caractère non liant de l’accord signé par les parties, souligne Asit - l’objectif serait de constituer un groupe actif en recherche et développement à la fois dans le domaine des allergies respiratoires et des allergies alimentaires.

Les deux entités mettraient ensemble leur savoir-faire et leurs brevets afin de développer une nouvelle génération de produits contre l’allergie.

Ce partenariat, s’il se réalise, prendrait la forme d’un apport en nature des titres du partenaire en Asit de sorte que celle-ci reste la société cotée.

Nouveau sursis

Compte tenu de ces discussions en cours, la biotech va solliciter une prolongation de deux mois de son sursis à dater du 11 octobre.

En juin dernier, dans le cadre de sa réorganisation judiciaire entamée en février, elle avait déjà demandé, et obtenu, une prolongation de sursis de quatre mois.

Rappelons que, fin mai, les actionnaires de la biotech réunis en assemblée générale extraordinaire ont voté favorablement à plus de 95% des suffrages pour la continuité de ses activités.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés