Univercells reçoit une injection d'une septantaine de millions

Univercells est spécialisée dans les micro-usines, une technologie qui permet de fabriquer des vaccins à grande échelle dans des installations de production beaucoup plus réduites. ©Kristof Vadino

La société carolo de biotechnologie Univercells va lever une septantaine de millions d’euros. Parmi les investisseurs derrière l'opération: le milliardaire George Soros et un fonds lié à Bill Gates, le fondateur de Microsoft.

Univercells concrétise l’opération dont certains détails avaient déjà filtré dans L’Echo ces derniers mois. Au total, c’est une injection financière d’environ 70 millions qui va alimenter le compte en banque de la société de Gosselies. Adjuvant, un fonds lié à Bill Gates, metà lui seul une quinzaine de millions sur la table. Le fondateur de Microsoft a déjà investi à quatre reprises dans Univercells, société spécialisée dans les micro-usines, une technologie qui permet de fabriquer des vaccins à grande échelle dans des installations de production beaucoup plus réduites.

Le montant investi par l’Economic Development Fund de Soros, un autre investisseur, n’est pas connu. D’autres acteurs internationaux font également partie de la longue liste d’investisseurs.

Le gouvernement fédéralet le gouvernement wallon ont eux aussi mis de l’argent sur la table, à l’instar d’une série de particuliers.

Mais les Belges ne sont pas en reste. Le gouvernement fédéral (via son bras financier, la SFPI) et le gouvernement wallon (via la SRIW) ont eux aussi mis de l’argent sur la table, à l’instar d’une série de particuliers dont Christian Dumolin (TrustCapital), Guido Vanherpe (CEO du groupe de boulangerie industrielle La Lorraine), François le Hodey (IPM), Marc Speeckaert (Sofina - ex-directeur financier de Glaverbel et de Belgacom), Olivier van der Rest (Aliaxis) et Rodolphe de Spoelberch, actionnaire familial d’AB InBev.

Covid-19

Dans l’entreprise de Gosselies, de nombreux projets de vaccins contre la poliomyélite, la rougeole, la rubéole et la rage sont en cours. Univercells fait aussi partie des entreprises impliquées dans le développement d’un vaccin contre le Covid-19.

Si tout se passe comme prévu, Univercells pourrait démarrer la production à grande échelle durant le premier semestre de l’an prochain.

Elle a annoncé au printemps avoir conclu un accord de collaboration stratégique avec ses consœurs ReiThera (Italie) et Leukocare (Allemagne). Les partenaires souhaitent développer et produire ensemble un vaccin. Une collaboration est également en cours avec la firme gantoise Ziphius. Si tout se passe comme prévu, Univercells pourrait démarrer la production à grande échelle durant le premier semestre de l’an prochain. De nouvelles lignes de production sont en construction. L’entreprise emploie environ 200 personnes et ce nombre devrait sensiblement augmenter au cours des prochains mois.

Univercells envisage également de se faire coter en bourse. Les actionnaires de l’entreprise sont unanimes sur le sujet, mais le timing l'opération est encore incertain. Dans un premier temps, Univercells envisage une cotation sur le Nasdaq, même si une double cotation incluant Euronext Bruxelles n’est pas exclue.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés