La Sofina investit dans l'hôtellerie chinoise

Qingzhu est un acteur actif dans l'hôtellerie entrée de gamme, comptant quelque 30.000 franchisés dans 180 villes. ©Bloomberg

Le holding de la famille Boël est monté à bord de Qingzhu, qui compte 30.000 hôtels en Chine. Une des dernières décisions de l'ère Sir David Verey qui quitte le CA.

Avec ses plus de 30.000 hôtels - tous franchisés - dans 180 villes de Chine, Qingzhu est un acteur de taille dans l'hôtellerie de classe économique. Qui, jusqu'à l'année dernière, faisait partie du portefeuille du géant de la consommation Meituan.

Nouveau président à la tête de la Sofina

Changement de tête au sommet de la Sofina. Le Conseil a décidé jeudi "à l’unanimité" de nommer comme président le banquier d'affaires de Morgan Stanley - habitué des deals dépassant le milliard - Dominique Lancksweert, déjà au CA de longue date, considérant qu’il a "toute l’expérience et les compétences requises pour guider la Sofina vers la prochaine étape de son développement". Cette nomination, qui intervient suite à un souhait formulé "pour des raisons personnelles" par Sir David Verey, devra être actée à l’issue de la prochaine AGO, prévue le 7 mai prochain.

Pour continuer à grandir, l'entreprise a levé des "dizaines de millions de dollars" lors d'un deuxième tour de table pour financer ses plans de croissance, a-t-elle fait savoir dans un communiqué. Le fonds de capital risque californien GGV Capital et la Sofina  ont dirigé l'opération à laquelle ont également participé les actionnaires existants.

Parmi lesquels l'on retrouve notamment Sequoia, l'un des plus célèbres investisseurs de la place dans la Silicon Valley et allié de longue date de la holding de la famille Boël. En effet, l'entreprise belge est actionnaire de plusieurs fonds de Sequoia et a déjà investi dans de nombreuses sociétés aux côtés des Américains.

Aussi, si la Sofina est l'une des sociétés les plus discrètes du pays, elle fait partie des plus performantes de la Bourse de Bruxelles. Elle a investi plus de 600 millions en intérêts minoritaires à long terme en 2019, plus de 490 millions en capital-risque et capital-développement et plus de 150 millions dans des sociétés en croissance.

Dividende en hausse

Le conseil d'administration proposera à l’assemblée générale ordinaire du 7 mai 2020 d’approuver la distribution d’un dividende brut de 2,90 euros par action, comparé à 2,79 euros en 2018.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés