Des générateurs de secours liégeois sous pavillon allemand

Kinolt a participé à la construction du nouveau siège de BBC Wales, à l'été 2017, pour qui une alimentation électrique ininterrompue est essentielle.

Rolls-Royce Power Systems rachète le groupe liégeois Kinolt, ex-Euro-Diesel, depuis cinq ans en portfeuille du fonds d'investissement 3i.

Mi-2015, le fonds d'investissement spécialisé en private equity et infrastructure 3i mettait la main pour un montant inconnu sur celui qui s'appelait encore Euro-Diesel. Une ère qui touche aujourd'hui à sa fin, Rolls-Royce Power Systems lui ayant désormais racheté le fabricant liégeois de générateurs de secours, a-t-on appris à bonne source.

Aucun chiffre n'a filtré sur le montant de la transaction du côté du producteur allemand de moteurs à destination du secteur maritime, de l'industrie ou de la défense. Mais il est clair que l'opération doit permettre de faire entrer l'entreprise basée à Grâce-Hollogne dans une phase d'internationalisation plus marquée encore, elle qui dispose d'une présence dans une douzaine de pays via ses succursales. De même que, dans la foulée, ce rapprochement permet à Rolls-Royce Power System de compléter son portefeuille, lui qui entend désormais devenir un fournisseur de solution intégrée.

La clôture de l'opération, toujours en attente du feu vert des autorités de la concurrence compétentes, est prévue "dans les mois à venir", nous dit-on.

Au chevet des acteurs critiques

Kinolt est un acteur de poids dans le monde des producteurs de systèmes dynamiques d’alimentation sans interruption (ASI).

Fondée en 1989, Kinolt – de son nouveau nom, introduit l'an passé – est un acteur de poids dans le monde des producteurs de systèmes dynamiques d’alimentation sans interruption (ASI). Il conçoit, fabrique et assure la maintenance de ces générateurs de secours permettant d'éviter les désastreuses conséquences d'une coupure de courant pour des acteurs aussi critiques que les data centers, les hôpitaux, les aéroports, les banques, ou encore les infrastructures routières.

Une activité qui lui a permis de générer un chiffre d'affaires de quelque 83 millions d'euros en 2018 selon ses comptes consolidés, "en croissance à deux chiffres depuis l'entrée au capital de 3i en 2015" selon l'entreprise, mais qu'un ralentissement en 2018 semble contredire, perte d'exploitation de 4 millions d'euros sur l'exercice à la clé.

Au chevet de la BBC

Kinolt a contribué à la construction du nouveau siège de la BBC Wales, à l'été 2017, "l'un des développements les plus importants entrepris dans le pays" pour l'entreprise liégeoise à l'en croire. Et ce car les lieux abritent non seulement 1.200 employés, mais aussi certaines des technologies et des équipements de diffusion les plus avancés pour lesquelles une alimentation ininterrompue est essentielle.

Au total, Kinolt compte aux alentours de 190 collaborateurs sur son seul site de production, sis en province de Liège, nous revenait-on au QG.

3i reste présent en Belgique

Pour ce qui est de 3i, l'opération ne signifie pas un retrait de Belgique. Le fonds d'investissement compte en effet encore une entreprise belge en portefeuille via l'un de ses fonds d'infrastructures: le leader européen de la location/maintenance de matériel roulant aéroportuaire TCR. Du reste, cet acteur du monde du private equity détient également une autre société, néerlandaise, active en Belgique: la chaîne de low-end-retail Action.

À l'époque, le fonds d'investissement achetait Euro-Diesel au Buy-Out Fund, un fonds de capital-risque financé à la fin des années 1990 par la Gimv, l'assureur Mercator (aujourd'hui Baloise) et une série d'entrepreneurs. Euro-Diesel était la dernière participation de ce fonds.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés