LafargeHolcim pèse sur les résultats de GBL

Assemblée générale de GBL en avril 2016. ©Tim Dirven

Premier trimestre en demi-teinte pour le holding. La plus-value réalisée sur les ventes de titres Total n'a pas permis de compenser la dépréciation enregistrée sur la participation en LafargeHolcim.

Au premier trimestre 2016, GBL affiche une perte nette consolidée de 923 millions d'euros contre un bénéfice net de 146 millions d'euros à la même période un an plus tôt. Ce résultat est notamment influencé par l’impact comptable de la dépréciation enregistrée sur la participation en LafargeHolcim (1,4 milliards d'euros), partiellement compensé par la plus-value réalisée sur les ventes de titres Total (428 millions).

"L’allègement de notre position en Total fin 2015 et début 2016, pour la porter à 1,3 % du capital au 31 mars 2016, impacte les cash earnings du premier trimestre. Compte tenu du rendement élevé de cette participation, l’impact de ces cessions sera visible sur l’ensemble de l’exercice 2016 mais devrait, à terme, être compensé par le produit des cessions ayant vocation à être réinvesti dans de nouvelles participations et/ou dans certaines lignes du portefeuille", ont commenté les Administrateurs-Délégués, Ian Gallienne et Gérard Lamarche. Les cash earnings (dividendes) ont toutefois augmenté de 9% à 104 millions d'euros au cours du premier trimestre.

Sur le plan financier, l’endettement net a diminué de 740 millions d'euros au 31 décembre 2015 à 307 millions d'euros au 31 mars 2016 compte tenu du désinvestissement dans Total, partiellement compensé par les investissements réalisés (principalement dans adidas).

Perspectives

Compte tenu de l’impact des éléments exceptionnels enregistrés au premier trimestre, le résultat net consolidé de GBL en 2016 devrait être significativement inférieur à celui enregistré en 2015. Les cash earnings seront négativement impactés par la poursuite, fin 2015 et début 2016, de l’allègement en Total, participation à haut rendement dividendaire.

Dans ce contexte, et en l’absence d’autres événements majeurs, GBL anticipe de payer un dividende au moins équivalent à celui relatif à l’exercice 2015.

Le dividende brut de 2,86 euros par action au titre de l’exercice 2015 sera mis en paiement à partir du 5 mai 2016. Les résultats au 30 juin et au 30 septembre 2016 seront publiés respectivement le 29 juillet et le 4 novembre 2016.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content