Le fabricant de l'iconique pouf Fatboy est à vendre

Le Néerlandais Alex Bergman fondait Fatboy en 2002 après avoir racheté les droits sur le pouf iconique imaginé par le finlandais Jukka Setälä. ©BELGA

Le fonds d'investissement belge Vendis cherche à céder sa participation majoritaire dans le fabricant néerlandais de poufs, de mobilier de jardin et de luminaires Fatboy.

Fondée en 2002 par le Hollandais Alex Bergman, Fatboy est connue pour ses poufs iconiques imaginés par le designer finlandais Jukka Setälä. Mais l'entreprise néerlandaise fabrique en réalité également du mobilier de jardin (parasols, hamacs, tables, chaises…) et des luminaires. De quoi lui permettre d'enregistrer un chiffre d'affaires d'environ 50 millions d'euros, contre 20 millions lors de la montée à bord de Vendis il y a quatre ans.

50
millions d'euros
Fatboy enregistre un chiffre d'affaires qui tourne aux alentours des 50 millions d'euros.

L'heure était donc arrivée pour le fonds d'investissement belge de réfléchir à l'avenir, fort du travail accompli. Conclusion? Décision a été prise de céder la participation majoritaire détenue jusqu'ici dans Fatboy, apprend-on. Ce qui signera la deuxième opération de sortie de l'année pour Vendis, après la cession de l'intégralité de sa participation dans la marque néerlandaise de mode féminine Humanoid fin janvier.

Le processus de vente en est encore à ses balbutiements par contre. Le cabinet de conseil en fusions-acquisitions Lincoln International a été mandaté pour gérer l'opération.

Le portefeuille de Vendis comprend aussi à ce jour le spécialiste néerlandais des vêtements de grossesse et pour bébés Noppies, la marque de vêtements néerlandaise Petrol Industries, le spécialiste de l'ameublement et de la salle de bain X2O, ou encore Kamera Express, leader du marché de la vente d'équipements photo et vidéo au Benelux. Une participation est aussi à noter dans la chaîne française de plats hawaïens Pokawa aux 27 restaurants dans l'Hexagone, qui se lançait en mai de l'année dernière à Bruxelles.

La société d'investissement était créée il y a douze ans par l'ancienne direction du holding actif dans le commerce de détail spécialisé Mitiska. À une autre époque, il s'agissait là de la structure chapeautant la chaîne de magasins de chaussures Brantano, de jouets Fun ou encore de vêtements et d’équipements outdoor A.S. Adventure.

Depuis, Vendis se concentre sur le secteur européen de la consommation, via des marques établies, au Benelux, en France et dans les pays germanophones et scandinaves.

Les Colruyt en coulisse

L'on retrouve derrière son deuxième fonds, qui comprend Fatboy et était lancé en 2016, aussi bien le Fonds européen d'investissement (FEI) que le holding de la famille Colruyt (Korys) ou encore Morgan Stanley Alternative Investment Partners, qui assiste les investisseurs institutionnels et fortunés dans leurs investissements.

Un troisième fonds était lancé il y a deux ans de cela, avant d'être nourri de 300 millions d'euros. Une grande partie des capitaux provient des acteurs ayant investi dans les deux premiers fonds.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés