Proxideal, le Deliveroo à la sauce belge et éthique lève un million

L'hégémonie des Deliveroo et autres Uber Eats n'est pas sans zones d'ombre pour ses livreurs et restaurateurs, selon Proxideal. La start-up bruxelloise entend proposer une autre voie. ©AFP

La start-up bruxelloise Proxideal entend tirer le marché de livraison de repas à domicile par le haut grâce à des rémunérations justes. Elle s'apprête à recruter 100 livreurs cette année.

Bien qu'encore petite dans la cour des grands, l’application de livraison de repas à domicile 100% belge et éthique Proxideal ne manque pas d'ambition. En ce sens, elle lève un million d'euros dont une partie a été déjà été confirmée par des investisseurs privés et l'accélérateur de start-ups numériques hennuyer Digital Attraxion, a-t-on appris.

Objectif? Se tailler une part du gâteau belge aujourd'hui composé à près de 45% de parts de marché par Takeaway , d'une trentaine de pour cent par Deliveroo et d'environ 20% par Uber Eats.

"On ne paie pas plus nos coursiers pour plus de courses, mais bien à l'heure."
Olivier Englebert
Cofondateur de Proxideal

Pour ce faire, la société entend proposer une recette différente, à savoir "une politique de ressources humaines et salariale à l’égard de ses livreurs juste et humaine", saupoudrée de "prix aussi justes pour les restaurateurs", embraie Olivier Englebert, cofondateur de Proxideal.

Concrètement, "cela signifie qu'on ne paie pas plus nos coursiers pour plus de courses, mais bien qu'on les rémunère majoritairement à l'heure avec la possibilité d'évoluer dans la structure - CDI éventuellement à la clé - vers un poste à responsabilité de gestion d'équipe. De même, pour ce qui est des restaurateurs, on pratique une commission nettement moindre que les géants américains puisqu'on n'est pas sur 30% du prix de vente prélevé, mais bien sur un abonnement annuel couplé à des frais fixes de 5 euros. Ce qui, sur un panier moyen de 50 euros chez nous, contre 30 à la concurrence, équivaut à 10% de commission".

Recette alléchante

10.000
utilisateurs
Depuis le lancement de son application en octobre-novembre dernier, Proxideal a convaincu 10.000 utilisateurs.

La formule semble avoir pris puisque la société bruxelloise compte à ce jour de l'ordre de 10.000 utilisateurs pour 200 restaurants et 100 livreurs dans les 19 communes bruxelloises et de la périphérie qu'elle dessert depuis octobre-novembre dernier.

Demain, et grâce à la levée de fonds, l'idée sera d'aller encore plus loin en enrôlant une centaine de coursiers supplémentaires, dotés à partir de septembre d'une flotte de véhicules maison là où ils utilisent ici leur propre moyen de locomotion. Des tests seront menés à cet effet cet été avec différents acteurs, parmi lesquels Cowboy.

Proxideal est porté par deux cousins, du nom d'Andréa et Olivier Englebert. Le premier, diplômé en droit de l'UCLouvain où il a coiffé le statut d'étudiant-entrepreneur, a convaincu le second, ingénieur civil passé par l'énergie (renouvelable) puis le développement durable, de le rejoindre. Tous deux détiennent 92,5% du capital, quand 7,5% sont détenus par la plateforme Spreds suite à un crowdfunding initié lorsque la société entendait lutter contre le gaspillage alimentaire via des promotions temporaires proposées par des commerçants partenaires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés