Sofina n'a pas souffert des récentes turbulences boursières

Harold Boel, Sofina ©Thomas De Boever

Belle hausse du résultat net du holding au premier semestre.

Le holding Sofina  clôture son premier semestre sur un bénéfice net (part du groupe) de 218,6 millions, contre 158,4 millions un an plus tôt, soit respectivement 6,48 euros.

Au cours des six mois sous revue, Sofina

  • a renforcé sa présence au capital de Sibelco par de nouveaux achats d'actions ainsi que dans GL events,
  • a cédé des actions, entre autres en SES, Eurazeo, Colruyt, Danone, Engie (GDF Suez), Touax et Total,
  • est sortie totalement de Suez Environnement. 

Au niveau des fonds de Private Equity, le groupe a souscrit à vingt fonds pour un montant total de 143 millions d'euros et participé à des appels de fonds à hauteur de  128,9 millions et reçu 117,5 millions de distributions.

Concernant les co-investissements,  Sofina a pris début 2015 une participation de 9,98 % dans la société indienne Hector Beverages Private Ltd (boissons naturelles produites à base de recettes locales traditionnelles). Elle a libéré une nouvelle tranche du capital de la société Africa Telecom Towers qui détient la participation dans IHS, et a vendu sa participation dans la société Accelyst, holding de détention des actions Freecharge.

En guise de prévisions, la société rappelle que les résultats du semestre écoulé ne sont pas extrapolables pour estimer ceux de l’année en cours.

Elle précise encore que depuis la clôture du semestre, il n'y a pas eu d'opérations ou d'événements nouveaux susceptibles d'influencer significativement sa situation financière et que les turbulences boursières de la semaine dernière n'ont pas impacté sa valeur nette d'inventaire.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect