Sofina réinvestit dans le Google News indien

DailyHunt compte aujourd'hui plus de 250 millions d'utilisateurs actifs par mois. ©© Jeff Greenberg

Le holding de la famille Boël a injecté un peu plus de 4,5 millions de dollars dans DailyHunt. L'opération était attendue, mais elle aura finalement été revue à la baisse suite au retrait de SoftBank.

L'opération était dans l'air, comme nous l'annoncions début mars. Elle vient d'être bouclée: l'agrégateur de contenu indien DailyHunt a levé 23,5 millions de dollars. Et ce, après des mois de discussions avec différents investisseurs, parmi lesquels SoftBank, qui devait porter une injection estimée alors à plus de 100 millions de dollars. Mais voilà, le conglomérat japonais s'est vu forcé de quitter la table, pris par les difficultés auxquelles il fait face dans la crise du coronavirus notamment - avec un trou prévu dans ses caisses de l'ordre de 17 milliards de dollars sur l’année.

Résultat, c'est le hedge fund américain Falcon Edge qui a repris la main, en mettant 9,5 millions de dollars sur la table. Quand, de leur côté, Sofina   (rentré au capital l'an passé), ByteDance (derrière TikTok), Goldman Sachs et Advent Capital Management ont suivi l'opération, en investissant respectivement un peu plus de 4,5 millions de dollars.

Objectif? Dépasser le plafond...

Lancé en 2009 par deux anciens employés de Nokia, DailyHunt a bien grandi en dix ans avec son offre de contenu en (quatorze) langues vernaculaires. Mais jusqu'à atteindre un certain plafond, avec 263 millions d'utilisateurs mensuels actifs toutes plateformes confondues.

En effet, si le service compte 1.300 publications partenaires en l'état, permettant la circulation d'environ 250.000 infos par jour, la croissance serait désormais morose, avec des indicateurs clés de performance qui, s'ils ne sont pas en diminution, ne sont pas non plus en croissance. Et ce, malgré une équipe de plus de 500 personnes.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés