Publicité
Publicité

Warren Buffett casse sa tirelire

©REUTERS

Berkshire Hathaway, la société de Warren Buffett, rachète l'équipementier aéronautique Precision Castparts et réalise du même coup la plus importante acquisition de son histoire. On parle d'un montant de plus de 37 milliards de dollars.

La société Berkshire Hathaway du milliardaire Warren Buffett achète Castparts , spécialisée dans les pièces détachées notamment pour l'aéronautique. Pour un montant de 37,2 milliards de dollars, ce qui en fait la plus importante jamais réalisée par Berkshire Hathaway.

 

Berkshire Hathaway to acquire Precision Castparts for $235 a share in cash http://t.co/0JRuBsOLht— Isaac Newton Associe (@inavieogroupe) August 10, 2015

 

Precision Castparts avait une capitalisation boursière de près de 28 milliards de dollars à la clôture de Wall Street vendredi.

L'opération devrait être finalisée au premier trimestre 2016.

Berkshire Hathaway est l'une des entreprises les plus réputées des Etats-Unis.

Warren Buffett passe pour l'un des investisseurs les plus avisés de Wall Street.

→ Berkshire détient plus de 80 participations gérées par Todd Combs et Ted Weschler, les deux gérants recrutés par Buffett.

Berkshire Hathaway est spécialisée dans l'acquisition d'entreprises bien implantées sur un marché spécifique et son portefeuille va des assurances (Geico), à la restauration (Dairy Queen), en passant par des participations dans des entreprises ayant pignon sur rue comme Coca Cola. Warren Buffett avait lui-même souligné en février dernier en présentant les résultats annuels de Berkshire Hathaway que ses activités allaient "des sucettes aux avions".

Precision Castparts relève de cette dernière catégorie puisque cette entreprise basée à Portland (Oregon, nord-ouest) fabrique des pièces détachées pour l'aéronautique mais aussi la génération d'énergie ainsi que des alliages métalliques. L'aéronautique représente 70% du chiffre d'affaires de Precision Castparts, qui produit des pièces telles que boulons, écrous, attaches et tubes. Elle a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards de dollars. La société a réalisé un bénéfice de 1,53 milliard de dollars sur son exercice décalé clos le 29 mars, avec un chiffre d'affaires de 10 milliards de dollars, mais elle a manqué le consensus au trimestre dernier et son directeur général Mark Donegan a déploré un contexte "difficile" pour le secteur des hydrocarbures.

  •  Berkshire Hathaway compte déjà parmi ses actionnaires avec une participation de l'ordre de 3%.
  • L'action de Precision Castparts a perdu 29% de sa valeur depuis juin 2014. Elle a terminé vendredi à 193,88 dollars.

Le rachat de Precision Castparts permet à Berkhire de dépenser une partie de son trésor de guerre de 66,59 milliards de dollars tout en conservant un matelas de 20 milliards comme le souhaite Warren Buffet.

 

©EPA

  • La plus grosse acquisition réalisée par la société d'investissement jusqu'à présent a été celle, en 2010, des 77,4% de la compagnie ferroviaire Burlington Northern Santa Fe qu'elle ne détenait pas encore pour 26,5 milliards de dollars.

 

La liste des acquisitions de W. Buffett depuis les années 60 via @FT http://t.co/aQXtEhRZ2D pic.twitter.com/T3FSGqYKwt— Stéphane Wuille (@stephanewuille) 10 Août 2015

• Les piles Duracell
En novembre 2014, le milliardaire rafle les piles rendues célèbres par le petit lapin rose. L'entreprise est rachetée pour 4,7 milliards de dollars au groupe américain de produits de consommation Procter & Gamble. "J'ai toujours été impressionné par Duracell, en tant que consommateur et en tant qu'investisseur", explique alors M. Buffett.

• Le concessionnaire automobile Van Tuyl
Le cinquième plus gros groupe de concessionnaires automobiles aux Etats-Unis tombe dans l'escarcelle de M. Buffett et de sa holding Berkshire Hathaway en octobre 2014. "Van Tuyl a d'excellentes relations avec les principaux constructeurs automobiles", justifie alors l'investisseur qui a souvent décrit la course aux acquisitions comme une "chasse à l'éléphant".

• Le fournisseur d'énergie NV
En mai 2013, le milliardaire diversifie les actifs de sa holding, qui vient de fêter ses 50 ans, en annonçant l'acquisition pour 10 milliards de dollars (dette comprise) de NV Energy, fournisseur de gaz et d'électricité du Nevada, dans l'ouest des Etats-Unis.

• Les Ketchup Heinz
Pour mettre la main sur ce symbole de la culture américaine en février 2013, Warren Buffett joint les forces de sa holding à celles du fonds d'investissement brésilien 3G Capital, déjà propriétaire de la chaîne de restauration rapide Burger King. La transaction s'élève à 28 milliards dont 12 milliards issus de M. Buffett.

• La société chimique Lubrizol
En mars 2011, le milliardaire met 9,7 milliards sur la table pour s'offrir Lubrizol, qui produit notamment des adjuvants pour les carburants et l'industrie des transports. "Lubrizol est exactement le genre de sociétés avec lequel nous adorons travailler", commente-t-il, même si la transaction est alors entachée de soupçon de délit d'initiés par un des cadres de Lubrizol.

• Le groupe ferroviaire Burlington Northern
L'opération se noue en 2009 avec l'idée, chère à M. Buffett, que la prospérité future des Etats-Unis nécessitera l'existence d'un système "ferroviaire efficace et en bon état". Le milliardaire finalise alors le rachat des quelque 77% des parts qui lui manquaient dans le groupe ferroviaire Burlington Northern Santa Fe. Coût du rachat: 26,7 milliards de dollars auxquels s'ajoutent quelque 10 milliards de dette.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés