50 milliards de dollars pour unir les cigarettes Camel à Lucky Strike

©Bloomberg

BAT acquiert les quelque 58% de Reynolds qu'il ne détient pas encore. L'opération permettra la création du premier groupe mondial et coté de tabac. Il boostera aussi le groupe dans le secteur de l'e-cigarette.

British American Tobacco s'offre Reynolds pour près de 50 milliards de dollars. Il débourse 49,4 milliards très exactement pour les 57,8 % toujours non détenus.

Reynolds , c'est notamment les cigarettes Camel. BAT c'est notamment les marques Dunhill ou Lucky Strike.

Selon les termes de l'opération, les actionnaires de Reynolds recevront pour chaque action 29,44 dollars en cash et 0,5260 action ordinaire BAT. Dans un communiqué, BAT indique que cette proposition représente une prime de 26% par rapport au cours de clôture de Reynolds le 20 octobre 2016, date à laquelle, BAT avait annoncé son intention de fusionner ses activités avec celles de Reynolds.

L'opération a d'ores et déjà reçu l'aval des conseils d'administration des deux sociétés; et ce alors que Reynolds avait rejeté une première proposition de 47 milliards de dollars en novembre. L'offre doit néanmoins encore recevoir l'accord des actionnaires des deux groupes et des autorités de régulation aux Etats-Unis et au Japon.

Si elle va à son terme, cette opération serait la plus importante consolidation dans le secteur depuis le rachat par le même Reynolds de son compatriote et concurrent Lorillard l'année dernière pour 27 milliards de dollars.

Le rapprochement de BAT et de Reynolds créera le premier groupe de tabac coté au monde. En termes de nombre de cigarettes vendues, BAT consoliderait sa troisième place mondiale, derrière le mastodonte d'Etat China National Tobacco Corporation (CNTC) et Philip Morris International qui vend notamment les Marlboro en dehors des Etats-Unis ainsi que les L&M et les Chesterfield.

 Les avantages du deal?

-> Pour BAT, l'objectif consiste à s'implanter aux Etats-Unis. Avec ses marques historiques Camel et Pall Mall, Reynolds y est le numéro deux derrière Altria qui y commercialise les fameuses Marlboro. Malgré quelques difficultés, le marché américain reste le deuxième plus important au monde derrière le marché chinois.

-> BAT souligne aussi que cette acquisition consoliderait sa place déjà importante dans les marchés émergents, où la consommation de tabac est en forte croissance, en Amérique du Sud, Afrique, Moyen-Orient et Asie. Ces marchés émergents représenteront 60% des ventes en volume du nouveau groupe.

-> Le groupe britannique a aussi mis en avant qu'il serait un des leaders dans le domaine de l'e-cigarette. BAT vend notamment sa cigarette électronique Vype au Royaume-Uni, où elle l'a lancée en 2013, ainsi qu'en France entre autres, tandis que Reynolds commercialise aux Etats-Unis l'e-cigarette Vuse, présentée comme une des principales marques sur le marché américain - le premier du monde dans ce domaine.

-> Le directeur général de BAT, Nicandro Durante, déclare par ailleurs que la fusion des deux groupes générerait "une croissance durable des bénéfices et des retours aux actionnaires".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés