Delvaux devient chinois

© Dirk Weam

Delvaux a ouvert son capital à une société de Hong Kong Fung Brands Limited, déjà partenaire de Robert Clergerie. Le montant de la transaction n'est pas connu. Mais la participation cédée est majoritaire.

Delvaux a ouvert son capital à une société de Hong Kong Fung Brands Limited qui en est devenu l'actionnaire majoritaire. Jusqu'ici, 100% du capital de Delvaux était toujours détenu par la famille Schwennicke.

On savait que le célèbre maroquinier belge cherchait depuis près d'un an un partenaire industriel pour accélérer le développement de sa marque à l'international. Et surtout soutenir financièrement cette expansion.

En effet, le plus vieux maroquinier d'Europe est actuellement à l’étroit sur son marché domestique, où il réalise 80% de ses ventes. D'où un début d'internationalisation.  Après le Japon, la marque est désormais présente dans des grands magasins chics comme Barneys (New York, Chicago, Berverly Hills), Dover Street Market (Londres), Corso Como (Milan, Seoul), IT (Pekin) ou Maria Luisa (Hong Kong). D’ici la fin de l’année, Delvaux sera aussi vendu à Paris ( au Bon Marché), Cologne (A Propos) et Vienne (Song).

Les résultats consolidés du groupe s’améliorent, même s’ils restent aujourd’hui dans le rouge. Le cash flow d’exploitation (Ebitda) est passé de -3,5 millions d’euros en 2009 à -387.000 euros en 2010 (exercice clôturé fin juillet) et la perte nette (essentiellement suite à des coûts de restructuration) est passée de 6,7 à 1,5 million d’euros, le chiffre d’affaires tournant autour des 18 millions.

Pour 2011, Delvaux constate une croissance des ventes de 10%. De quoi revenir à un cash flow d’exploitation positif qui devrait atteindre les 750.000 euros et à un bénéfice net.

Une page d'histoire

La maison Delvaux voit le jour en 1829. Cette année-là, Charles Delvaux perce une vitrine dans son atelier laissant entrevoir son artisanat. Il séduit alors le marché avec ses malles dont le premier modèle, déposé en 1898 fut nommé l'Edison. A l'époque, Delvaux est déjà fournisseur officiel de la Cour de Belgique depuis 15 ans. Succès aidant, Delvaux étant sa gamme pour se lancer au début du 20e siècle dans les sacs pour dames.

En 1933, Delvaux est rachetée par Franz Schwennicke qui bousculera le monde de la maroquinerie en la propulsant dans la Haute Couture. Sous l'impulsion de Solange, son épouse, qui lui succède en 1970, la renommée de Delvaux sort des frontières.

Elle se retirera en 1994 laissant la place à son fils, François Schwennicke, qui sera rejoint en 2007 par Christian Salez, l'actuel CEO de la maison.

 

De son côté, Fung Brands Limited, véhicule privé de la famille Fung, a pour vocation d'investir dans les marques de qualité. On le trouve d'ailleurs dans le capital du chausseur français Robert Clergerie et son CEO, Jean-Marc Louvier a fait ses classes chez Louis Vuitton et Céline.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés