EssilorLuxottica rachète GrandVision pour 7,3 milliards d'euros

Le président d'EssilorLuxottica, Leonardo Del Vecchio, est aussi le fondateur de Luxottica. ©BELGAIMAGE

Le propriétaire de Ray-Ban, Oakley et Sunglass Hut, EssilorLuxottica assoit un peu plus sa dominance sur le secteur global de la lunette en s'emparant de GrandVision, maison mère des opticiens Pearle, Solaris et Grand Optical.

Tentaculaire titan de la lunette et de la lentille, le franco-italien EssilorLuxottica resserre un peu plus son étreinte sur le marché mondial alors qu'il rachète, pour 28 euros par action, les parts détenues par la holding néerlandaise de la famille Van der Vorm, HAL, dans la société GrandVision . L'opération, octroyant 76,72% des titres GrandVision à EssilorLuxottica, est estimée à 7,3 milliards d'euros.

7000
magasins
GrandVision possède 7000 enseignes spécialisées dans l'optique à travers le monde.

GrandVision, acteur majeur de la distribution d'optique, est une entreprise néerlandaise présente dans 40 pays à travers le monde. Propriétaire des enseignes Pearle, Grand Optical, Solaris ou Vision Express, l'entreprise aux 7.000 magasins a déjà l'habitude de proposer des produits EssilorLuxottica à ses clients. Grâce à Pearle et Grand Optical, GrandVision est le leader sur le marché de la vente de détail de lunettes et lentilles de contact en Belgique.

Lunetiers et chaînes de distribution sous le même toit

Si l'accord a été validé par les deux camps, il sera intéressant d'analyser la manière dont il sera considéré par l'Autorité européenne de la concurrence. Fruit d'une fusion titanesque à 48 milliards d'euros entre les deux leaders mondiaux du marché, EssilorLuxottica est en effet coutumier du fait lorsqu'il s'agit d'aspirer des concurrents et des maillons de la chaîne d'approvisionnement.

©MEDIAFIN

Avant l'acquisition de GrandVision, le géant de l'optique s'était déjà emparé, à coup d'acquisitions successives au fil des ans, d'une trentaine de marques de lunettes dont Ray-Ban, Persol et Oakley, et des licences de nombreuses enseignes de luxe (Chanel, Armani ou Dolce & Gabbana), de plusieurs chaînes de distributions dont les leaders américains Sunglass Hut, Sears Optical et Target Optical, de nombreux sites de vente en ligne, de centres d'optiques spécialisés et de fabricants de verres ophtalmiques dont Varilux et Essilor. 

En s'offrant GrandVision, EssilorLuxottica élargit considérablement son portefeuille et renforce son emprise sur un secteur déjà pratiquement sous contrôle.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect