Ontex rejette l'offre de PAI Partners

©AFP

Ontex a décidé de dire "non" à l'offre présentée par PAI Partners. La cotation d'Ontex a été suspendu ce vendredi matin.

Dans un communiqué publié vers 10h30, Ontex confirme avoir reçu une offre non-sollicitée de la part de la société de "private equity" PAI Partners et a décidé de la rejeter.

"Après avoir examiné la proposition, le conseil d'administration d'Ontex a décidé, à l'unanimité, de la rejeter estimant qu'elle sous-évalue significativement la société" peut-on lire dans ce communiqué. "Le conseil d'administration confirme son entière confiance dans la stratégie actuellement mise en oeuvre par la direction pour dégager de la valeur à long terme pour les actionnaires."

Détail piquant, Charles Bouaziz, le CEO d'Ontex siège au conseil de surveillance de PAI. Le conseil a dès lors délibéré de ce sujet en n'impliquant pas le CEO dans ses discussions sur le mérite de l'offre, explique Ontex. Il a par ailleurs décidé de se tenir à l'écart de sa position au sein de PAI aussi longtemps que nécessaire.

Ce matin, l'agence Bloomberg annonçait que la société PAI Partners envisageait de racheter le groupe Ontex spécialisé dans les produits d’hygiène personnelle citant des personnes proches du dossier. Le titre a été suspendu ce matin sur Euronext Bruxelles dans l'attente de ce communiqué de presse.

L’action Ontex a chuté de près de 30% depuis le début de l’année alors que le groupe fait face à une pression sur le prix des langes en Europe, son marché le plus important. Ontex rencontre également des difficultés au Brésil où il vient de décider de rassembler ses deux sites de production.

Encouragées par le faible coût de l’endettement, les sociétés de "private equity" tentent un nombre croissant d’opérations en Europe ciblant des groupes qui sont valorisés avec une décote par rapport à leurs concurrents.  

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content