Sipef confirme: 2018 sera une année en recul

©Sipef

Sipef reste confronté à un recul des prix de l'huile de palme. Les productions de thé et de bananes sont aussi sous pression.

Le quatrième trimestre de Sipef s'annonce dans la même lignée que le troisième en matière de production d'huile de palme: en forte croissance. Il faut dire que cette année se révèle particulièrement positive en termes de fructification, de quoi permettre à Sipef de confirmer ses prévisions de croissance d'au moins 9% pour la production annuelle d'huile de palme. Pour ce troisième trimestre, la production propre de cette huile a déjà progressé de 11,5% à 95,5 tonnes. Néanmoins, la baisse persistante des prix devrait mettre les résultats récurrents du second semestre sous pression.

Dans le secteur des plantations de caoutchouc, une amélioration est en vue. La baisse des volumes observée ces derniers temps à cause de "perturbations provisoires" semble se redresser.

Autres ombres au tableau: la production de thé et de bananes. De quoi influencer négativement les résultats annuels de ces activités.

Avec l'accumulation de ces points noirs (thé, bananes, prix de l'huile de palme...), Sipef confirme donc tabler sur un résultat 2018 "sensiblement" inférieur à celui de 2017.

©Document Sipef

 

Enfin, Sipef fait le point sur son programme d'investissements indonésien dans le Sud-Sumatra: déjà 10.278 hectares cultivés et le lancement de la replantation de Dendymarker.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content