Afflelou prépare sa succession avec Grégoire Champetier

Le lunetier français Alain Afflelou prépare sa succession et va céder à 62 ans la direction opérationnelle de l'entreprise à Grégoire Champetier, un ancien de la chaîne McDonald's et du publicitaire Publicis, a déclaré à l'AFP l'homme d'affaires.

"Oui, j'organise ma succession. Concrètement, je vais me faire épauler par quelqu'un de haut niveau pour garantir la pérennité de l'entreprise. Je ne suis pas immortel", a expliqué M. Afflelou, confirmant une information de La Tribune.

Alain Afflelou, fondateur et PDG du groupe d'optique depuis plusieurs années, devient président du conseil de surveillance, nouvellement créé, et Grégoire Champetier prend la tête du directoire et donc la direction opérationnelle.

"Je ne prends pas ma retraite, au contraire", a toutefois tenu à souligner Alain Afflelou, confirmant qu'il continuerait à apparaître dans ses publicités.

"J'ai besoin d'être moins présent sur les détails du quotidien" et "de prendre du recul pour participer à la réflexion stratégique de la communication, de la politique commerciale de l'entreprise", a-t-il ajouté, évoquant "des tas d'opportunités à l'étranger".

Selon lui, ce changement répond à la nécessité de "muscler la tête" de l'entreprise qui compte 1.100 magasins en Europe, contre 300 ou 400 il y a quelques années, et de s'adapter aux nouvelles technologies.

"Je ne me sens ni vieux ni obsolète, ni inutile (...) Je n'ai pas de honte à dire qu'internet, ce n'est pas ma génération. J'étais de la génération informatique et pas internet", a-t-il poursuivi, vantant les mérites de Grégoire Champetier.

"Grégoire est quelqu'un que j'ai choisi de longue date et avec lequel nous avons une complémentarité importante pour pérenniser l'entreprise", a-t-il ajouté.

Selon Alain Afflelou, cette transition s'est faite en accord avec l'actionnaire principal du groupe, le fonds d'investissement européen Bridgepoint (qui détient 57% de la holding 3 AB optique développement et M. Afflelou 23%), avec lequel il avait eu maille à partir en 2008.

"Ils avaient alors souhaité mettre une personne qui, de facto, prendrait ce que fait Grégoire Champetier aujourd'hui. Sauf que cette personne n'avait ni la compétence, ni la hauteur pour le faire. La greffe n'avait pas pris du tout", a-t-il expliqué.

M. Champetier, 46 ans, rejoint le groupe après avoir quitté la direction de Publicis Activ France qu'il occupait depuis un an.

Il a débuté sa carrière à la direction du département marketing du comité d'organisation des Jeux Olympiques d'Alberville. Ancien directeur associé chez BDDP en 1996, il a également travaillé huit ans chez McDonald's France. Entré en 2001, il a ensuite été nommé en 2008 directeur général chargé du marketing, de la communication et du développement.

Sur les quelque 1.100 magasins franchisés Afflelou, 70% sont implantés en France où la concurrence est vive et le reste en Europe et au Maghreb, avec un chiffre d'affaires de 640 millions d'euros sur l'exercice juillet 2008-juillet 2009.

Le groupe Alain Afflelou (dont le chiffre d'affaires provient des royalties versés par les magasins et de 5 à 10% de leurs achats au groupe) a lui enregistré un CA de 155 millions d'euros sur la même période, mais une perte de 47 millions d'euros en raison d'une dépréciation d'actifs. Il s'attend à un bénéfice net de 21 millions d'euros au 31 juillet 2010.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés