B n'est pas Belga. Ni Lucky Strike

La marque de cigarettes B, lancée par Torrekens Tobacco Belgium, exploite un design trop proche de celui des feues-Belga (désormais renommées Lucky Strike). Les paquets de la marque B doivent donc être détruits, dit le juge.

Depuis peu, les cigarettes Belga sont commercialisées sous la marque Lucky Strike: même produit mais nouvelle présentation. Plus de Belga en magasin, donc. Mais certains ont alors pu croire que leurs "bonnes" vieilles clopes renaissaient de leurs cendres.

©Torrekens

Une nouvelle marque, "B", a été lancée en 2014 par Torrekens Tobacco Belgium. Une marque avec un paquet arborant la lettre B blanche sur fond rouge, en combinaison ou non avec un élément graphique comportant les couleurs du drapeau belge et une couronne.

 

©Guy Puttemans

Trop semblable? British American Tobacco a estimé que cela portait atteinte à la marque Belga.

La justice l'a suivi. Le géant du tabac et sa filiale Tabacofina-Vander Elst, titulaire de la marque Belga, viennent de gagner leur procès. Le tribunal de commerce d'Anvers  a conclu que le design des paquets de "B" portait bel et bien atteinte à la marque Belga. Le juge a estimé que Torrekens Tobacco était coupable de tromeprie et de création de confusion.

Torrekens Tobacco Belgium doit maintenant enlever du circuit commercial ses paquets " B " portant atteinte à la marque Belga et les détruire, sous peine d'amende.

Torrekens Tobacco Belgium peut bien sûr encore faire appel de cette décision.

©Argus Fotoagentur

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés