Buffett contribue à la création d'un géant du fast food

©REUTERS

Les enseignes Burger King et Tim Hortons ont confirmé leur projet de fusion pour créer le numéro trois mondial de la restauration rapide. Une opération soutenue par Warren Buffett.

Burger King et Tim Hortons ont confirmé leur projet de fusion qui va donner naissance au numéro trois mondial de la restauration rapide. Une opération à 11,4 milliards de dollars pour laquelle, l'Américain a reçu le soutien de l'investisseur Warren Buffett.

Le groupe, né du rapprochement entre le géant américain du hamburger et la chaîne canadienne de cafétérias, aura un chiffre d'affaires d'environ 23 milliards de dollars (17,42 millions d'euros) et 18.000 restaurants dans 100 pays.

Le nouveau groupe sera détenu à 51% par le fonds d'investissement 3G Capital et préservera ses deux marques. Tim Hortons restera basé à Oakville, au Canada, et Burger King à Miami. De quoi balayer les rumeurs affirmant que cette opération était notamment motivée par la volonté de l'Américain de se domicilier hors frontières pour des raisons fiscales.

Les actionnaires de Tim Hortons recevront 65,50 dollars canadiens en numéraire et 0,8025 action ordinaire du nouveau groupe pour chaque action apportée, précise le communiqué.

Warren Buffett avait pour sa part annoncé qu'il apporterait le quart des sommes nécessaires à Burger King, sous forme d'actions préférentielles, lit-on dans le Wall Street Journal. Buffett connaît bien l'actionnaire majoritaire de Burger King, le fonds brésilien 3G Capital Management, dans la mesure où les deux s'étaient associés l'an dernier pour racheter les sauces Heinz pour 23 milliards de dollars.

Burger King prenait 2,9% et Tim Horton 9,3% dans les échanges d'avant-Bourse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés