Di et Planet Parfum passent entre des mains françaises

©Ackermans & van Haaren

AvH et la CNP vendent Distriplus (Di et Planet Parfum) au groupe français Jacques Bogart. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Les sociétés d’investissement belges Ackermans & van Haaren (AVH) et la CNP, holding faîtier du groupe Frère, ont signé un accord portant sur la vente de 100% de Distriplus au groupe français Jacques Bogart .

Distriplus est propriétaire des enseignes Di (produits de beauté, entre autres) et Planet Parfum qui comptent 200 points de vente en Belgique et au Luxembourg. Elles emploient plus de 1.000 collaborateurs et ont réalisé un chiffre d’affaires de 192 millions d’euros en 2017. L'exercice s'est toutefois soldé par une perte de 23 millions d'euros.

Coté à la Bourse de Paris, le groupe Jacques Bogart est spécialisé dans la création, la fabrication et la commercialisation de parfums et de produits cosmétiques de luxe. A l'issue de cette opération, le taille du groupe sera multipliée par 2,5 avec 357 magasins répartis sur quatre pays: la France, Israël, l'Allemagne et la Belgique. Le chiffre d'affaires dépassera les 300 millions d'euros.

Impact négatif sur les comptes

"L’intégration de Distriplus au sein du groupe Jacques Bogart permet de renforcer de façon substantielle le positionnement des enseignes dans des marchés difficiles, grâce à des atouts nouveaux" signale AvH dans un communiqué. Il cite, entre autres, l’intégration verticale d’une partie des activités ainsi que l’adossement à un groupe international spécialisé dans la beauté.

Le prix de vente n’a pas été dévoilé mais le holding anversois AVH précise que cette cession aura un impact négatif sur ses résultats consolidés de -8,5 millions d’euros au second semestre 2018.

Sous réserve de réalisation de certaines conditions, il est prévu que la transaction soit clôturée d’ici quelques semaines.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content