Home Depot envoie des signaux positifs

Home Depot a relevé sa prévision de bénéfice net pour 2010, après une hausse de ses résultats au deuxième trimestre. Les chiffres du spécialiste américain du bricolage donnent souvent une indication de l'état de la consommation aux Etats-Unis.

Entre avril et juin, Home Depot a vu son bénéfice net progresser de 7% à 1,19 milliard de dollars. Ramené par action et hors élément exceptionnel, le bénéfice ressort à 72 cents, soit légèrement mieux que les 71 cents prévus par un consensus d'analystes.

Cette performance est due à une progression des ventes dans les magasins, qui ont crû en volume de 1,0% aux Etats-Unis et de 1,7% dans le reste du monde.

Son chiffre d'affaires n'a cru que de 2%, un peu moins que prévu, à 19,41 milliards de dollars, contre 19,59 milliards attendus.

Pour l'ensemble de l'année, Home Depot, dont les résultats donnent souvent une indication de l'état de la consommation aux Etats-Unis, a livré des perspectives encourageantes.

Il a relevé sa prévision de bénéfice par action hors exceptionnel (BPA), à 1,90 dollar, tandis que le marché table sur 1,89 dollar, soit une hausse de 23 cents par rapport à 2009. Home Depot prévoyait précédemment un BPA à 1,88 dollar.

Mais le groupe de bricolage ne prévoit plus qu'une progression de 2,6% de son chiffre d'affaires annuel, à 67,9 milliards de dollars, contre une hausse de 3,5% précédemment. C'est moins que les prévisions des analystes (68,21 milliards).

Fin juin, Home Depot gérait 2.244 magasins dans le monde, dont 1.976 aux Etats-Unis, 179 au Canada, 79 au Mexique et 10 en Chine.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés