Lourde chute en Bourse pour Zalando

©AFP

Zalando tente de résister face à Amazon. Pour rester dans la course, le géant européen de la vente en ligne investit au péril de sa profitabilité. Il lance un avertissement.

Sale journée pour Zalando . Le titre chute sur des prévisions d'une profitabilité moindre. Peu après 10h, il s'affichait en recul de près de 6,5%.

Le géant européen de ventes de vêtements en ligne indique prévoir une marge opérationnelle sous la barre des 5% pour l'exercice 2017. Jusqu'ici, il tablait sur un montant compris entre 5 et 6%.

Pour le trimestre, Zalando a enregistré une perte nette de plus de 11 millions d'euros contre un bénéfice de 5 millions un an auparavant, détaille  Dirk Mulder d'ING.   

Comme d'autres acteurs de ventes en ligne, Zalando sacrifie ses profits pour mieux s'armer face à l'expansion d'Amazon. La société, basée à Berlin, a ainsi bâti un réseau de distribution permettant d'accélérer les délais de livraison en Europe mais aussi l'exécution des commandes.

Zalando a également annoncé un élargissement dès le printemps prochain de son assortiment de produits en ajoutant des parfums et des cosmétiques à sa gamme. 

Côté chiffre d'affaires, pas de changement. Zalando s'attend toujours à un chiffre dans la partie supérieure de la fourchette, fixée entre 20 et 25%. Pour le dernier trimestre, il fait état d'une progression de 29% de ses ventes à 1,08 milliard d'euros. Le nombre de clients actifs a, lui, crû de 16% à 22,2 millions.

"Pour le 4e trimestre, comme pour les prochaines années, nous continuons de nous focaliser sur la croissance avec l'objectif de doubler de taille d'ici 2020. Nous poursuivrons ainsi nos investissements pour réaliser nos ambitions", lance Rubin Ritter, co-CEO de Zalando.

Zalando avait déjà, au mois d'août, revu à la baisse ses prévisions de profitabilité pour l'exercice en cours.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect