Procter & Gamble supprime 150 emplois en Belgique

© PhotoNews

L'on parle de "restructurations cachées", sur le site de Procter et Gamble à Strombeek-Bever.

Quelque 150 personnes travaillant sur le site belge du producteur américain de biens de consommation Procter & Gamble, situé à Strombeek-Bever, doivent quitter l'entreprise sur base volontaire. C'est ce qu'indique vendredi une syndicaliste dans le journal "De Standaard". L'entreprise confirme que des postes doivent disparaître, mais ne communique aucun chiffre précis.

"Procter & Gamble est déjà occupée depuis quelque temps à mettre en place des restructurations cachées", explique la secrétaire syndicale Marjan Willekens (LBC) au journal. "En février, cinquante personnes ont déjà dû partir; maintenant il y en a une centaine de plus."

Selon Willekens, il s'agit de départs volontaires. "Pour chaque travailleur qui risque de perdre son emploi, un paquet individuel est proposé, avec des primes de licenciement ou des régimes de prépension." Des personnes seraient également délocalisées vers des sites en Chine et à Singapour.

On ignore quels départements du site de Strombeek-Bever sont concernés par ces pertes d'emplois. "Ces licenciements sont la conséquence d'une restructuration de l'entreprise au niveau mondial", précise un porte-parole de la société. En février, Procter & Gamble avait annoncé qu'elle supprimerait 5.700 emplois à travers le monde.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés