Tous les magasins Brico ont rouvert leurs portes mardi

©Photo News

La direction de Brico a mis un texte sur la table pour calmer les tensions sociales. Les syndicats doivent encore consulter leur base. En attendant, l'ensemble des magasins en gestion propre du groupe Brico sont à nouveau ouverts

Depuis quelques jours, le climat social chez Brico est très mauvais. En cause, le plan "Back to Growth" de la direction. Celui-ci prévoit, entre autres, des réductions salariales ainsi qu'une plus grande polyvalence et davantage de flexibilité dans le chef des travailleurs.

♦ Pour rappel, Brico appartient au groupe néerlandais Maxeda.

Les négociations entre syndicats et dirigeants de la chaîne belge relatives à ce projet de modifier certaines conditions de travail du personnel se sont poursuivies jusque 02h du matin mardi. A l'issue de celles-ci, un texte a été mis sur la table par la direction.

Les délégués syndicaux doivent à présent consulter leur base afin de se prononcer. "On va prendre le temps de tenir les assemblées du personnel et d'analyser les propositions faites par la direction. Il s'agira d'évaluer si ces propositions sont suffisantes ou pas pour les travailleurs", a fait savoir Myriam Delmée, vice-présidente du Setca. "Une attitude définitive sera prise le 24 avril", a-t-elle précisé à la mi-journée mardi.

Tous les magasins en gestion propre du groupe Brico sont à nouveau ouverts.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés