VPK s'ouvre les portes de la Chine

©Document VPK

VPK Packaging acquiert les activités européennes et chinoises de Corenso. Au final, l'activité tubes en carton de VPK représentera quelque 260 millions d'euros, soit 16% du chiffre d'affaires total. Elle permet surtout au groupe de Flandre orientale de prendre pied et Chine.

Croissance en vue pour VPK Packaging. L'acteur belge, actif dans la transformation du papier recyclé, acquiert les activités européennes et chinoises de Corenso, détenues par l'Américain NPAC International Inc. Le montant de l'opération n'a pas été précisé.

Producteur de tubes en carton, Corenso dispose de 2 usines de papier et de 13 usines de tubes (10 en Europe et 3 en Chine). Notons que les activités nord américaines ne sont pas intégrées dans cette transaction.

VPK est déjà actif dans la production de tubes en carton, via la marque Corex. Cette acquisition permettra d'accroître la force de frappe de ses 14 sites de production de tubes industriels pour l'enroulement de papier, de film, de textile et de métal.

En chiffres maintenant. Corenso, ce sont 850 emplois pour un chiffre d'affaires de 170 millions d'euros. VPK emploie, rien qu'en Belgique, 1.100 personnes répartis sur 8 sites. Pour cette année, la société vise un chiffre d'affaires total de 1,6 milliard d'euros.

Une fois l'opération finalisée, VPK comptera 6.400 collaborateurs sur plus de 65 sites. La division tube en carton représentera quelque 260 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit 16% du chiffre d'affaires du groupe.

L'opération permet surtout à VPK de faire son entrée sur le marché chinois.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect