Publicité
Publicité

ZEB condamné par un juge de Courtrai

La législation sur les soldes en Belgique est stricte, mais la chaîne de magasins de vêtements ZEB ne l'entend pas ainsi. Elle lancera ses soldes dès demain, plus tôt que permis par la loi. Le ministre pour l’Entreprise et la Simplification Van Quickenborne enverra son inspection économique chez ZEB dès demain et établira, en cas d'infraction avérée, un procès-verbal. Le président du Tribunal de première instance de Courtrai menace par ailleurs ZEB d'amendes de 10.000 euros par infraction s'il met ses plans à exécution, selon une décision rendue ce vendredi soir.