Echangez vos X-Fab contre des Melexis recommande un broker

©DB360145828

Berenberg a retiré X-Fab de sa liste d’achat et a réduit son objectif de cours sur la valeur. Il conseille d’opérer un échange avec la société-sœur Melexis.

L’action X-Fab traverse des moments difficiles. Son bilan boursier pour 2018 se révèle pour l’instant catastrophique avec une chute de 43% depuis le début de l’année.

Le 7 novembre, le titre a perdu un maximum de 22% en cours de séance suite à un avertissement sur résultats. La veille après Bourse, le producteur de semi-conducteurs avait revu nettement à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires et d’Ebit pour 2018. En ce qui concerne ce dernier, l’estimation est passée d’une fourchette comprise entre 50 et 70 millions de dollars à une nouvelle contenue entre 28 et 32 millions de dollars.

Dans la foulée de cette annonce, le Credit Suisse qui conseillait déjà de longue date de "vendre" la valeur a réduit son objectif de cours à 4,10 euros contre 5,45 euros avant.

Une année 2019 à oublier

Aujourd’hui, c’est Berenberg qui change son fusil d’épaule. Ses analystes ont participé à la journée investisseurs qui s’est tenue à Paris la semaine dernière. "La direction a dépeint un futur à long terme attractif pour la société grâce à son exposition à un certain nombre de méga-tendances dans ses marchés spécialisés comme l’automobile, l’industrie et le médical," résument-ils.

Toutefois, selon eux, la faiblesse à court terme causée par les corrections de stocks dans le secteur automobile signifie qu’il faudra attendre 2020 avant de voir le retour d’une croissance significative des revenus et des bénéfices. "Nous sentons qu’avec cette faiblesse, 2019 sera, tout comme 2018, une année à oublier avant un rebond attendu en 2020." Ils ont réduit leur prévision de croissance des revenus à 5% à 615 millions de dollars en 2019 contre 13% avant.

Préférez Melexis

Ils tablent donc sur un rebond en 2020 (+12%) avec une progression de 8% en 2021 et 2022, soit juste en dessous des prévisions de la direction d’une croissance annuelle moyenne de 10%.

Les analystes ont dès lors abaissé leur recommandation à "conserver" contre "acheter" avant, l’objectif de cours passant de 9,75 euros à 6,75 euros. Ils conseillent même aux investisseurs de faire un échange avec Melexis , société-sœur et principal client de X-Fab qui se négocie avec des multiples plus attractifs.

Le titre chutait de plus de 6% en fin de matinée.

Sur les sept analystes répertoriés par Bloomberg qui suivent la valeur, trois conseillent un achat, trois autres recommandent de la conserver et un de la vendre. L’objectif de cours moyen atteint 7,91 euros, ce qui représente un potentiel de hausse de 46% par rapport au cours actuel.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés