Melexis grimpe en Bourse sur ses résultats

Françoise Chombar, CEO de Melexis. ©Photo News

Le spécialiste des semi-conducteurs pour automobiles a vu son résultat net progresser de 14% au quatrième trimestre à 25,1 millions d'euros.

A l’issue du 4e trimestre 2016, Melexis , le spécialiste des semi-conducteurs pour le secteur automobile a dégagé un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros, en hausse de 17% par rapport au même trimestre de l’année dernière et en hausse de 5% par rapport au trimestre précédent. Il est également supérieur aux attentes des analystes qui tablaient, en moyenne, sur 117,5 millions d’euros. Pour l’ensemble de l’exercice, les ventes atteignent 456,3 millions d’euros (+14%).

Sur le dernier trimestre de l’année, la marge brute s’est chiffrée à 55,2 millions d’euros (+16%) tandis que le résultat d’exploitation grimpait de 23% à 29,4 millions d’euros. Au final, le résultat net progresse de 14% à 25,1 millions d’euros, soit 0,62 euro par action, un niveau en ligne avec le consensus des analystes (25,3 millions).

En milieu de matinée, l'action grimpait de 6% à 74,58 euros. KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 84 euros contre 80 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

Selon les dernières données du marché, la croissance de Melexis en 2016 est deux fois supérieure à la croissance du marché des semi-conducteurs automobiles, une performance à mettre à l’actif de l’ensemble des régions.
Françoise Chombar
CEO de Melexis

Concernant l’ensemble de l’exercice, la marge brute affiche une hausse de 9% à 208,5 millions d’euros, le résultat d’exploitation une progression de 6% à 114,4 millions alors que le résultat accuse un recul de 3% à 96,3 millions, soit 2,38 euros par action. Cela n’empêche pas la société d’accroître son dividende à 2 euros brut (un acompte de 1,3 euro payé en octobre et un solde de 0,7 euro) contre 1,9 euro précédemment. Il sera payé le 27 avril.

Au chapitre des perspectives, Melexis table sur un chiffre d’affaires de 125 millions d’euros pour les trois premiers mois de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice, et compte tenu d’un taux de change euro/dollar de 1,07, la croissance du chiffre d'affaires est prévue entre 11% et 15%, avec une marge bénéficiaire brute autour de 45% et une marge d'exploitation autour de 25%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content