OPA en vue sur Connect Group

Huub Baren, principal actionnaire de Connect Group. ©Dominic Verhulst/dotch.be

L'actionnaire majoritaire de Connect Group a l'intention de lancer une offre de rachat sur les parts qu'il ne détient pas au prix unitaire de 1,60 euro. Cela correspond à une prime de 40% par rapport au cours de Bourse récent.

Après Ablynx, TiGenix, Sapec et RealDolmen, entre autres, une nouvelle entreprise risque de quitter Euronext Bruxelles prochainement.

Le principal actionnaire de Connect Group , Huub Baren, propose 1,60 euro par action aux actionnaires minoritaires de ce sous-traitant dans le secteur de l’électronique.

A ce stade, il s’agit d’une intention et non d’une offre formelle. Si l’offre réussit et que Baren détient 95% à l’issue de celle-ci, une offre de reprise ("squeeze out") sera lancée.

L’offrant qualifie lui-même l’offre d’attractive et prévient les investisseurs qui n’y répondraient pas immédiatement: "De telles conditions seraient difficiles à réaliser dans d’autres circonstances en raison de la liquidité limitée de l’action. "

Baren détient déjà, en son nom propre, et indirectement via sa société IPTE 84% de Connect. Le rachat des 4,3 millions actions qu’il ne détient pas lui coûterait moins de 7 millions d’euros.

Le prix proposé de 1,60 euro représente une prime de 40% par rapport au cours récent de l'action Connect.

L'action a été suspendue ce matin à la Bourse de Bruxelles le temps qu'un communiqué de presse soit largement diffusé signale la FSMA, le gendarme des marchés financiers. La cotation a repris à 11 heures.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés