Pourquoi Melexis quitte la liste des actions favorites de KBC

©Dieter Telemans

KBC Securities a décidé de sortir Melexis de sa liste des actions à acheter. Par contre, il ne touche pas à son objectif de cours. Explications.

Melexis présente une similitude avec AB InBev. Après une année boursière 2018 calamiteuse pour les deux valeurs avec des chutes de cours impressionnantes, elles ont opéré en 2019 un rétablissement spectaculaire sans pour autant renouer avec les niveaux atteints début 2018. Pour le spécialiste des capteurs et senseurs pour le secteur automobile, cela s’est traduit par un bond de 35% depuis janvier contre une chute de 40% en 2018.

Mais à en croire Michel Achterberg de KBC Securities, le rythme de cette remontada pourrait bien connaître un accès de faiblesse. Pour deux raisons.

Tensions commerciales et secteur déprimé

Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine restent bien vivaces tandis que les négociations entre les USA et l’Union européenne n’ont pas encore débuté. Sans parler du Brexit. "De notre point de vue, le risque de nouvelles défavorables dans les prochains mois reste élevé."

D’un autre côté, et c’est la deuxième raison, les données en provenance du marché automobile restent décevantes. Les ventes de voitures neuves en Chine ont baissé de 4% en juillet tandis qu’en Europe ce chiffre se contractait de 8,4% en août. "Cela confirme les commentaires formulés par Melexis dans son communiqué sur ses résultats du 2e trimestre", souligne l’analyste. "Les clients ne sont pas capables d’apporter une quelconque visibilité en raison de l’incertitude globale qui frappe le secteur automobile."

Pour sa part, il s’attend toujours à la poursuite du déstockage dans le secteur au second semestre dans la mesure où l’industrie automobile s’ajuste à une baisse de la demande, en particulier en Chine.

Nouveau point d'entrée

Après avoir réduit ses estimations de bénéfice par action pour 2019, 2020 et 2021 de 10%, 8% et 5% respectivement dans la foulée des chiffres du 2e trimestre, l'analyste n’avait pas touché à sa recommandation sur la valeur.

C’est chose faite aujourd’hui. Melexis quitte la liste d’achat du broker - et du même coup la liste des favorites - avec un conseil à "conserver" et un objectif de cours inchangé à 70 euros. Bien qu’il juge toujours Melexis comme une valeur attractive pour jouer sur la tendance de croissance à long terme du secteur des semi-conducteurs dans l’automobile, il estime qu’après la forte hausse de l’action, il existe désormais un risque baissier. Il conseille d’attendre un nouveau point d’entrée.

Cours supérieur au "target" moyen

Ce matin, l’action reculait de 3,4% à 68,2 euros dans un marché largement baissier en raison d’un regain d’incertitudes dans les relations commerciale sino-américaines. Le cours reste toutefois encore supérieur à l’objectif de cours moyen des analystes qui couvrent la valeur, soit 62,1 euros. La majorité d’entre eux sont sur la même longueur d’onde de KBC en ce qui concerne leur recommandation.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect