2012, un bon cru pour P&V

Hilde Vernaillen , CEO de P&V ©Dieter Telemans

L'assureur coopératif se targue d'avoir terminé son exercice annuel avec une progression des résultats sur l'ensemble des entités: Vivium, P&V Assurance, P&V Caisse commune ou encore Actel.

Le groupe d’assurance coopératif P&V a terminé son exercice 2012 avec un résultat net consolidé de 42,2 millions d'euros et un encaissement en progression de 4% à 1,6 milliard.

La branche non-vie enregistre une croissance de 6% à 701,9 millions. La vie progresse de 2 % à 862,96 millions.

Par entité, Vivium reste le pôle le plus important avec quelque 63% de l’encaisse du groupe. Si les primes non-vie ont progressé de 6,6%, Vivium note cependant un tassement de l’encaissement vie, principalement en vie-individuelle. Son résultat net progresse à 126,14 millions.

P&V Assurances affiche, pour sa part, un résultat net de 9,22 millions d'euros; un résultat qui pâtit de la transformation de l’entreprise. Ses primes brutes ont progressé, dopées par l’assurance vie (+12,4%)

P&V Caisse commune voit son résultat net croître à 5,5 millions et Actel à 4,7 millions.

" 2012 se termine sur des résultats globalement bons. Nos résultats structurels sont bons et notre croissance structurelle est bonne. Les résultats financiers sont également bons. Résultat technique s’améliore et les coûts sont sous contrôle", se félicite la CEO, Hilde Vernaillen.

Le total du bilan ressort à 16 milliards et la marge de solvabilité est de 217%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés