4 questions à se poser sur le bitcoin

©Bloomberg

Le cours du bitcoin n'arrête pas de flamber. Mais à quoi sert cette monnaie virtuelle? Explication en quatre questions.

Où s’arrêtera la course folle du bitcoin? En août, cette monnaie virtuelle vallait 100 dollars. Mardi dernier, elle a pour la première fois atteint les 900 dollars, avant de retomber à 700 dollars quelques heures plus tard. Les raisons de cette dernière poussé de fièvre? Un courrier on ne peut plus officiel de Ben Bernanke en personne, le président de la Fed, dans lequel il estimait que cette monnaie était "prometteuse à long terme".

L’Allemagne a de son côté reconnu le bitcoin comme devise officielle, et taxe à ce titre les transactions libellées dans cette devise. Quant aux Chinois, ils s’y intéresseraient de près, mais davantage comme investissement que comme moyen d’échange.

En Belgique, où il faut avouer que le concept reste obscur pour le commun des mortels, une association vient de voir le jour pour promouvoir son utilisation.

1. Le bitcoin, qu’est-ce que c’est?

Le bitcoin est une monnaie anonyme et décentralisée inventée en 2009 par une poignée de programmeurs informatiques.

A ce titre, elle n’est contrôlée par aucune banque centrale mais, si sa masse devait continuer à grossir, elle tombera certainement sous le coup de réglementations.

2. Que peut-on acheter avec des bitcoins?

Le bitcoin est de plus en plus accepté comme moyen de paiement.

Le site de livraison de pizzas pizza.be accepte par exemple les commandes en bitcoins, comme d’autres commerçants, hôtels ou encore blogs payants.

A Chypre, les étudiants peuvent désormais payer leur minerval avec cette monnaie électronique. De quoi redorer son blason car, à ses débuts, le bitcoin a aussi servi à acheter de la drogue ou à parier sur l’assassinat de Ben Bernanke...

3. Comment s’en procurer?

Le plus simple est d’en acheter sur une plateforme d’échange qui en propose, comme MtGox ou bitcoincentral, où on peut aussi les vendre.

Une autre façon de s’en procurer: le "minage". Il s’agit d’un procédé réservé aux spécialistes et qui consiste à confirmer des transactions (afin d’en augmenter la sécurité) par des calculs mathématiques. En récompense, les "mineurs", qui jouent ainsi les gardiens du système, collectent des frais de transaction. En bitcoins bien entendu.

Certains sites distribuent aussi des bitcoins gratuitement et en petite quantité afin d’attirer des visiteurs. Enfin au Canada, il est possible de se procurer des bitcoins via un distributeur électronique et contre des dollars.

4. Comment conserver ses bitcoins? Est-ce sûr?

Pour stocker ses bitcoins, il est nécessaire de posséder un porte-monnaie électronique, en réalité un logiciel protégé via un algorithme unique. Il peut être installé sur toutes les plateformes (sauf celle d’Apple) et même sur un serveur web. Gare au risque de piratage dans ce cas...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés