AvH table sur un résultat annuel record

DEME, un des fleurons d'AvH, prévoit une légère hausse de son chiffre d'affaires et un Ebitda stable pour l'ensemble de 2019. ©deme

Les contributions des quatre secteurs clés du holding anversois seront plus élevées au deuxième semestre qu'au premier sans toutefois égaler les niveaux records de 2018. Mais grâce à une grosse plus-value, AvH table toujours sur un résultat global record pour l'ensemble de l'exercice.

Les résultats engrangés au troisième trimestre par les participations du holding Ackermans & van Haaren (AvH) n'ont pas modifié ses perspectives pour l'ensemble de l'année 2009, a annoncé la société cotée dans un trading update publié ce vendredi matin avant bourse.

AvH continue de prévoir une contribution plus élevée de ses secteurs clés au second semestre qu'au premier, sans toutefois égaler leur apport record réalisé l'an dernier. Néanmoins, grâce à la plus-value de 105,7 millions enregistrée au premier semestre sur Residalya, le conseil d'administration du holding table sur un résultat record pour l'ensemble du groupe en 2019.

Marine: revenus et profit stables

Dans l'activité Marine Engineering & Contracting, un des quatre secteurs clés du groupe, avec la banque privée, l'immobilier et les maisons de repos ainsi que l'énergie et les ressources, la filiale à 60,8% DEME a réalisé, sur les neuf premiers mois, un chiffre d'affaires de 2,022 milliards d'euros, quasiment inchangé par rapport à la même période de 2018 (2,016 milliards). Dans son activité Offshore (éolien), DEME a enregistré un chiffre d'affaires de 895,5 millions. Dans son activité Dragage, elle a encaissé pour 832,9 millions de chiffre d'affaires sur les neuf mois.

À fin septembre, le carnet de commandes de DEME totalisait 3,875 milliards d'euros, contre 3,94 milliards à fin juin. À noter que les projets Fehmambelt (le plus grand tunnel routier et ferroviaire immergé au monde, à construire entre le Danemark et l'Allemagne) et les contrats pour les parcs éoliens à Taiwan ne figuraient pas encore dans ce total parce qu'ils ont été annoncés en octobre et novembre. Le premier a une valeur de 710 millions d'euros.

DEME a continué d'investir dans sa flotte de bateaux. Elle a déjà investi 379,5 millions depuis le début de l'année, dont 252,9 millions au premier semestre.

Pour l'année entière, DEME prévoit une légère hausse de son chiffre d'affaires et un Ebitda du même niveau qu'en 2018.

Construction: Flandre en forme

Chez CFE , filiale à 60,8% d'AvH, la division Contracting a dégagé pour 734,3 millions d'euros de chiffre d'affaires, en augmentation de 9,3% sur un an. La hausse provient des activités de construction en Flandre, à Bruxelles et en Pologne. Son carnet de commandes totalisait 1,315 milliard à fin septembre, à comparer avec 1,320 milliard fin 2018.

Dans son pôle de promotion immobilière, CFE table sur un résultat opérationnel et un résultat net en hausse sur l'ensemble de l'exercice.

Banque privée: actifs confiés en hausse

Dans la banque privée, Delen Private Bank, détenue à 78% par AvH, a enregistré une hausse du total des actifs confiés au plan consolidé à 41,98 milliards contre 41,12 milliards à fin juin dernier.

La Banque J. Van Breda & Cie, détenue à 78% aussi, a vu les avoirs investis par les clients croître pour atteindre 15,8 milliards contre 15,3 milliards à fin juin.

Immo: profit net en progression

Dans l'activité immobilière, la filiale à 30% Leasinvest Real Estate a dégagé un résultat net de 39,6 millions au troisième trimestre, en forte hausse par rapport aux 27,2 millions réalisés un an plus tôt. La juste valeur de son portefeuille immobilier consolidé a progressé pour s'établir à 1,1 milliard d'euros. Les revenus locatifs ont crû de 16% à 48,7 millions. Les fonds propres totalisaient 476 millions à fin septembre, contre 464 millions à fin juin.

Anima Care, filiale à 92% du groupe AvH, a ouvert deux nouvelles maisons en septembre. Son réseau totalisait 1.785 lits en maisons de repos, 107 lits en centre de convalescence et 205 résidences-services au 30 septembre.

Énergie et ressources: Sipef dans le rouge

Dans le secteur Energy & Resources, la filiale de plantations Sipef (détenue à 32,33%) a dû composer avec les éruptions volcaniques en Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui ont impacté la production d'huile de palme. Sur les neuf premiers mois, la production d'huile de palme de la société a diminué de 10,4%, avec une chute de 48,6% chez Hargy en Papouasie (éruptions du Mont Ulawun).

En raison de cet impact, ainsi que de la sécheresse en Indonésie, les résultats récurrents du second semestre seront comparables à ceux du premier pour Sipef, qui terminera dès lors l'année 2019 sur une perte.

Dans son activité d'investissement de croissance (Growth Capital), enfin, AvH a investi en juillet 10 millions d'euros dans AgroSavfe, soit la construction d'une plateforme technologique qui va concevoir et développer de nouveaux produits phytosanitaires biologiques pour assurer une protection durable des semences, plantes et aliments.

Puis, hors troisième trimestre, AvH a participé il y a quelques jours à l'augmentation de capital de Medikabazaar, une start-up indienne qui fournit des équipements médicaux en ligne aux hôpitaux de ce pays.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect