Euronext songe à un rachat de la Bourse de Madrid

L’acquisition de BME donnerait à Euronext un accès plus grand aux services de compensation et de règlement. ©BLOOMBERG NEWS

L'opérateur boursier européen a à peine acquis son homologue norvégien qu'il réfléchit déjà à une offre sur BME, la Bourse de Madrid.

Euronext l'avait annoncé: il a plusieurs millions d’euros de cash disponibles dans son bilan qui pourraient être consacrés à des acquisitions.

Après la récente acquisition de la Bourse d’Oslo, au nez et à la barbe de son concurrent Nasdaq OMX, des informations de presse font désormais état d'une éventuelle offre de rachat sur la Bourse de Madrid (BME). L'opérateur espagnol voyait ce jeudi matin son action grimper.

Rien de formel

Ce n'est pas la première fois qu'Euronext s'intéresse à BME. La dernière approche date de 2017.

L’acquisition de BME donnerait à Euronext un accès plus grand aux services de compensation et de règlement.

Plusieurs consultants auraient été approchés par Euronext pour analyser l'opportunité d'une telle opération. Aucune démarche formelle n'a toutefois été entreprise et on ne connaît pas la position espagnole sur une telle éventualité.

Secteur en ébullition

Néanmoins, notons que ce n'est pas la première fois qu'Euronext s'intéresse à BME. La dernière approche date de 2017. Mais, à l'époque, il était question de fusion entre le LSE et la Deutsche Börse; une fusion empêchée par la Commission européenne.

Le secteur des opérateurs boursiers est actuellement en pleine effervescence. Outre Euronext et la Bourse d'Oslo, on a également récemment assisté à une offensive de la Bourse de Hong Kong sur son homologue londonien. Le HKEX avait finalement renoncé face aux réticences du LSE.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n