La Baloise se renforce en Wallonie

©BELGA

L'assureur belge qui vient d'acquérir Fidea s'offre à présent le portefeuille assurance dommage d'Athora Belgique. Montant de l'acquisition: 60 millions d'euros.

La filiale belge du Suisse La Baloise continue ses acquisitions. Après avoir repris Fidea pour près d'un demi-milliard d'euros, l'assureur reprend le portefeuille IARD (incendies, accidents, risques divers) d'Athora Belgique. Prix de l'acquisition: 60 millions d'euros.

Athora est cet acteur qui en mai dernier finalisait le rachat de Generali Belgique, une opération menée au nez et à la barbe de La Baloise. Ce groupe d'assurances, basé aux Bermudes, avait alors déboursé quelque 540 millions d'euros pour prendre pied en Belgique.

Assureur des PME

Avec cette acquisition et celle de Fidea précédemment, nous écrivons une nouvelle page de notre croissance en Belgique.
Gert De Winter
CEO du groupe Bâloise

Le portefeuille d'assurances dommages d'Athora est principalement tourné vers les petites et moyennes entreprises. En 2018, il affichait 152 millions d'euros de primes pour un ratio combiné de 96,3%. Il compte quelque 360.000 polices.

"Avec cette acquisition et celle de Fidea précédemment, nous écrivons une nouvelle page de notre croissance en Belgique", indique Gert De Winter, CEO du groupe dans un communiqué. "Les activités non-vie d’Athora Belgium constituent un excellent complément à nos activités existantes. L’acquisition de ce portefeuille va nous permettre d’accroître considérablement notre présence sur le marché wallon, mais aussi d’étendre notre modèle de répartition de courtiers indépendants", renchérit Henk Janssen à la tête des activités belges. 

Outre le portefeuille, Baloise reprend également une équipe de 160 personnes pour arriver à 1.750 salariés.

Notons que La Baloise accusait le mois dernier le choc de la reprise d'Axa Banque par Crelan. Cette opération est conjuguée à la vente des produits d'assurance d'Axa Belgique dans le réseau Crelan, là où avant c'étaient les produits Fidea.     

La transaction pourrait être finalisée au deuxième trimestre 2020.   

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect