La fintech Bux prépare son arrivée en Belgique

Nick Bortot a créé la fintech néerlandaise Bux en 2014. Il vise désormais le marché belge. ©rv

Déjà présente en Allemagne, en Autriche et en France, la société néerlandaise Bux propose des solutions d'investissement sans commission.

L'application de trading mobile gratuite Bux Zero prépare son arrivée en Belgique. Dévoilée par BusinessAM, l’information a été confirmée au Tijd. Alors qu’elle a déjà été déployée en Allemagne, en Autriche et, cette semaine, en France, aucune date de lancement en Belgique n’a cependant été communiquée. "Ce ne sera pas pour les semaines à venir", a indiqué une porte-parole.

300.000
utilisateurs
Fondé en 2014, Bux compte 300.000 client.

Bux s'entretient déjà avec le régulateur belge. La société est enregistrée auprès de la FSMA depuis le 26 mai comme "entreprise d'investissement européenne ayant l’intention de fournir des services d'investissement en libre circulation en Belgique". Les Belges seront servis via le site mybux.be.

Bux entend rendre l'investissement plus accessible aux jeunes "grâce à des applications branchées et colorées". La société ne facture aucune commission pour une sélection limitée d’actions  populaires. L'entreprise gagne de l'argent grâce à d'autres services plus sophistiquées pour des investisseurs professionnels. Les ordres sont exécutés et déposés par son partenaire ABN Amro.

"Plus grand courtier mobile d'Europe"

Bux a été fondée en 2014 par Nick Bortot, ancien directeur de BinckBank. Avec 300.000 clients, la société se qualifie de "plus grand courtier mobile d'Europe". Son créateur s’inspire de la plateforme de trading américaine Robinhood, qui a attiré en peu de temps plus de 10 millions d'utilisateurs, principalement des jeunes qui font leurs premiers pas en bourse.

Bux entend rendre l'investissement en bourse plus accessibles aux jeunes.

Initialement, Bux voulait débarquer en Belgique l'an dernier. Mais en raison, notamment, de la complexité du système fiscal belge, le lancement a pris plus de temps que prévu.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés