La nouvelle machine à cash de la Sofina

Siège de Sofina ©mfn online editor import

The Hut Group, une plateforme britannique de sites de e-commerce dont la Sofina est actionnaire, commence à titiller les géants de la beauté et du bien-être.

Tout va de plus en plus vite dans le commerce virtuel. Libérées des murs du monde physique, les start-up internet peuvent ébranler des marchés établis depuis un siècle, surtout lorsqu'elles sont dopées par des capitaux de grands groupes.

C'est le cas de THG (The Hut Group), dont le savoir-faire principal est la création d'une structure unique de sites de e-commerce applicable à une infinité de marques établies depuis plus ou moins longtemps. Il est d'ores et déjà la première plateforme européenne de vente de produits de beauté haut de gamme.

Une pieuvre inconnue des consommateurs

Au commencement, les deux fondateurs, Matthew Moulding et John Gallemore, comptaient tout simplement - et sans grande imagination à une époque où le MP3 annonçait le streaming - vendre des CD à prix cassés. Ils ont ensuite pensé à se rabattre vers l'alimentaire, un défi difficile à relever pour une petite structure en raison des délais tendus pour la livraison de produits frais. 

Les produits de beauté, non numérisables, et à très longue durée de vie, se sont révélés être la meilleure idée. La réussite qui a suivi est d'autant plus impressionnante qu'au-delà de la rapidité de cette croissance. Le nom The Hut Group n'évoque rien à la plupart des acheteurs de ses produits de beauté sur internet. Ils ne devinent pas l'immensité des tentacules de la pieuvre.

Les chiffres de la réussite:

→ Créée en 2004, la plateforme compte désormais 140 sites internet et une trentaine de marques.
→ THG, qui est basé à Manchester, réalise déjà 73% de son chiffre d'affaires à l'international. Ses ventes globales ont progressé de plus de 50% l'an dernier et atteint 501 millions de livres (550 millions d'euros).
→ Il s'adresse à 500 millions de consommateurs dans 190 pays. Cette proportion augmente à un rythme sidérant puisqu'elle ne représentait qu'un peu plus de la moitié du total il y a encore quelques mois.
→ Le groupe a lancé 60 nouveaux sites internet en dehors de ses frontières.
→ Il compte aujourd'hui plus de 3.000 salariés dans ses rangs, contre une petite centaine à la fin des années 2000.

Qui est THG?

On trouve parmi les marques représentées Beauty Expert, Mama Mio, Grow Gorgeous, HQHair, SkinStore, Mankind, RY et The Glossybox. A travers le site Look Fantastic, elle peut commercialiser des marques de premier plan comme MAC, Bobbi Brown, Estée Lauder et Lancôme.

Un grand coup a été frappé le mois dernier avec le rachat d'Illamasqua ainsi que la marque Espa, deux des "skincare brands" les plus dynamiques au Royaume-Uni.

D'autres secteurs voisins sont également tombés dans l'escarcelle de THG, dans le secteur de la nutrition (MyVitamin, My Protein), du sport (Mass, proBikeKit), de la mode (Coggles), ainsi qu'un site de rencontres (Preloved).  De grandes marques de prêt-à-porter Barbour et Superdry sont également vendues.

Avec un modèle entièrement numérique, The Hut Group marche même sur les plates-bandes de certains géants "physiques" du Health & Beauty, comme Walgreens Boots Alliance, auquel il a acheté Salu Beauty l'an dernier.

Bien qu'il soit encore de taille relativement modeste par rapport à des groupes comme Unilever ou Walgreens Alliance Boots sur le plan des ventes, son profil évoque celui d'ASOS, qui bouscule sévèrement des enseignes historiques comme Marks & Spencer et vient même de passer devant à l'international.

Devenir le leader mondial en 2018

Ses actionnaires minoritaires sont des poids lourds du private equity. On y trouve notamment KKR, Balderton Capital, BlackRock, Old Mutual Global Investors et la Sofina, qui vient de faire passer sa participation de 5,6% à 7,5%. The Hut Group est l'un des dix-huit investissements de long terme de la Sofina, avec Vente-privée, JH Hillebrand Group, Orpea, GL Events, Petit Forestier, Colruyt ou encore Danone.

Au-delà du niveau de participation, la Sofina  est représentée au sein de l'organe de gestion de The Hut Group et a donc voix au chapitre. Le fondateur et CEO de The Hut Group Matthew Moulding a d'ailleurs insisté sur le "plaisir de travailler avec l'équipe de Sofina au cours de l'année écoulée, qui s'est révélée être un bon partenaire pour nous dans un contexte de croissance rapide."

La prochaine étape pourrait être l'introduction en bourse. Valorisé à 2,7 milliards d'euros suite à la dernière augmentation de capital l'été dernier, The Hut Group arrive encore à financer son développement. A la fin du mois d'octobre, la société a obtenu de six banques et fonds d'investissements (Barclays, HSBC, Santander, RBS, Citibank, Lloyds, Bank of Ireland, Silicon Valley Bank, JP Morgan, Aimco) des lignes de crédits. Celles-ci s'élèvent à 515 millions de livres et annoncent de nouvelles acquisitions, voire des fusions, peut-être les plus spectaculaires de la récente histoire du groupe.

La direction a confirmé que ces nouveaux capitaux allaient permettre de nourrir la "puissance de feu" pour atteindre les ambitions de "croissance internationale significative."

Suite à la quatrième acquisition de taille réalisée en quatre mois, Matthew Moulding ne s'est pas prié pour confirmer les ambitions planétaires du groupe. Et sans attendre. "Cet investissement est une autre étape dans notre ambition de devenir le leader mondial de produits de beauté et de bien-être en ligne, dès 2018".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés