Le LSE rejette l'offre de la Bourse de Hong Kong

©EPA

Inquiet sur plusieurs points de la proposition des Chinois, le conseil de la Bourse de Londres rejette l'offre de rachat.La Bourse se Hong Kong ne renonce pas à son projet.

Mercredi, le Hong Kong Exchanges (HKEX) lançait une offre à près de 30 milliards de livres pour acquérir la Bourse de Londres. Le conseil du LSE annonce désormais rejeter cette offre de façon unanime.

Dans un communiqué, il avance avoir des craintes sur certains aspects de la proposition. "Le conseil rejette à l’unanimité la proposition et ses conditions, vu ses défauts fondamentaux. Il ne voit aucun intérêt à un tel engagement", lit-on dans un communiqué.

Une lettre au Hong Kong Stock Exchange a été envoyée pour expliquer les raisons de ce rejet.

La Bourse de Hong Kong proposait 2.045 pence par action LSE. L'actionnaire aurait aussi reçu 2.495 actions nouvellement émises HKEX. Toutefois, le Chinois indiquait conditionner l'opération au fait que LSE ne réalise pas l'acquisition de Refinitiv. 

Le LSE a de nouveau répété qu'il restait "engagé et continue à faire de bons progrès dans la proposition d'acquérir Refinitiv", fournisseur de données financières, pour 27 milliards de dollars. "Les processus d'obtention des autorisations réglementaires sont en cours et une circulaire devrait être envoyée aux actionnaires du LSE en novembre pour leur demander de valider la transaction", qui devrait comme prévu "être finalisée au deuxième semestre 2020", conclut le LSE dans son communiqué.

La Bourse de Hong Kong a annoncé qu'elle ne renonçait pas à son projet d'acquisition et compte avoir des discussions plus approfondies avec les investisseurs du LSE.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect